Le point sur CPR Euro High Dividend

Présentation du fonds CPR Euro High Dividend

Eric Labbé

 

Eric Labbé

Gérant du fonds CPR Euro High Dividend

 

Présentation du fonds et commentaires du gérant - Février 2015

 

5 questions posées au gérant de CPR Euro High Dividend

1/ Qu'est-ce que CPR Euro High Dividend ?

CPR Euro High Dividend est un fonds actions investi sur les entreprises de la zone euro versant les dividendes les plus élevés.

Son objectif est de surperformer sur le long terme les marchés actions des pays de la zone euro, en sélectionnant les entreprises qui distribuent un dividende supérieur à la moyenne du marché.

Dernier point important : le fonds est éligible au PEA.

 

2/ Pourquoi la thématique du dividende ?

Le dividende représente, en général, une partie du bénéfice réalisé annuellement par une entreprise. Son montant, décidé en assemblée générale, récompense la prise de risque des actionnaires.

Cette stratégie d’investissement recèle à la fois des avantages structurels et conjoncturels :

  • D’un point de vue structurel, les dividendes versés par des entreprises saines sont plus stables que leurs résultats parfois chahutés par la conjoncture.
  • D’un point de vue conjoncturel, ces entreprises permettent de bénéficier de taux de rendement supérieurs à ceux des obligations d’Etat.

N’oublions pas que, sur le long terme, ces dividendes comptent pour 35% à 40% de la performance des indices actions.

 

3/ Quel type de valeurs sélectionnez-vous ? Adoptez-vous un biais sectoriel ?

Ce n’est pas le tout d’identifier une société ayant « potentiellement » un dividende élevé ; encore faut-il être certain qu’elle va effectivement le verser. Notre valeur ajoutée consiste à essayer de déjouer ce piège.

Notre système de sélection, reposant notamment sur une analyse comptable de la solidité des entreprises, vise à identifier des établissements robustes, que nous jugeons injustement malmenés, et ayant une probabilité importante de verser effectivement les dividendes promis.

Bien que l’univers des titres à hauts dividendes soit diversifié, nous maintenons volontairement des biais sectoriels. Ainsi, les banques, encore convalescentes et ne pouvant pas encore distribuer de dividende substantiel, sont sous-représentées dans le portefeuille tandis que les entreprises immobilières distribuant une large partie des loyers reçus sont surreprésentées.

 

4/ Quel bilan pouvez-vous tirer de l'année écoulée ?

L’année 2014 a démontré la pertinence de notre approche :

Durant le premier semestre 2014, dans une phase de marché régulièrement haussière, le fonds a montré sa capacité à surperformer.

Durant le second semestre 2014, dans une phase de marché particulièrement hachée et ponctuée par les discours des banques centrales, le fonds s’est montré particulièrement robuste dans les phases de baisse, pour finir en surperformance globale sur l’année. Sur l’année 2014, le fonds réalise une performance de 5,28% contre 4,32%1 pour le marché de la zone euro. Depuis le lancement de cette stratégie d’investissement le 31 décembre 2011, CPR Euro High Dividend affiche un gain de 72,61% contre 64,81%2 pour son indice de référence, le MSCI EMU Close NR.

Notre méthodologie de « contrôle qualité » s’est avérée pertinente et représente en réalité un solide garde-fou pour éviter de tomber dans des biais de style trop marqués. En effet, il serait particulièrement dangereux de « coller » une étiquette « haut dividende » à un secteur ou un pays. La réalité est fluctuante, il faut s’y adapter. Ainsi, durant l’année, nous avons réduit le nombre de titres du portefeuille et modifié l’allocation sectorielle, ceci de façon à accroître le taux de distribution.

 

5/ Dans le contexte économique et financier actuel, quelles sont vos perspectives pour les prochains mois ?

D’un point de vue macroéconomique, le Quantitative Easing européen a bien eu lieu. Toutefois, le doute persiste, selon nous, sur la possibilité d’une reprise cyclique. En effet, les performances des valeurs bancaires mesurent, en réalité, la foi des investisseurs dans l’efficacité du Quantitative Easing sur l’économie réelle, et il faut bien reconnaître que ces dernières restent très en retard. La réussite du QE viendra avant tout des réformes de structures, entre les mains des gouvernements des pays-membres de l’Union. De ce fait, nous ne croyons pas à une « bulle » des actions sur la zone euro, même si le marché a progressé très rapidement en ce début d’année.

D’un point de vue microéconomique, la baisse de l’euro reste une bonne nouvelle, même si les entreprises, habituées à travailler avec un euro fort, ont soit développé des infrastructures en zone USD, soit positionné des couvertures à moyen ou long terme. De la même façon, la baisse des prix des matières premières offre des effets d’aubaines permettant de gagner quelques points de marge et, par la même, de réviser les estimations de bénéfices à la hausse.

Nous ne croyons pas à une surperformance du style « value » sur le style « croissance » avant la publication des résultats de début mars. De la même façon, nous ne constatons pas d’anomalie de prix sur la stratégie haut dividende.

 

1Données au 31/12/2014 nettes de frais calculées en euro. Part P. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

2Données au 30/01/2015 nettes de frais calculées en euro. Part P. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

Les avantages :

  • Une approche innovante dans la détection des sociétés à forts dividendes.
  • Une présence dans tous les secteurs et sur tous les pays de la zone euro.
  • Un investissement de diversification particulièrement adapté au contexte de taux bas.
  • Un fonds éligible au PEA.

 

Les risques du fonds :

  • Aucune garantie de capital ni de performance.
  • La variation du cours des actions peut avoir un impact négatif sur la valeur liquidative du fonds.
  • Le fonds supporte principalement des risques de contrepartie en cas de défaut des émetteurs.

 

L'OPC n'offre pas de garantie de performance et présente un risque de perte en capital. Informations promotionnelles non contractuelles destinées au public, ne constituant ni un conseil en investissement, ni une recommandation, ni une offre de contrat. Avant tout investissement, il appartient à toute personne intéressée par un OPC, de s'assurer de la compatibilité de son investissement avec les lois dont il relève ainsi que de ses conséquences fiscales et de prendre connaissance du document d'informations clés pour l'investisseur (DICI) en vigueur et relatif à cet OPC et plus particulièrement les sections sur les risques et les principales caractéristiques. Toute souscription dans un OPC se fait sur la base du DICI et de sa documentation réglementaire. CPR EURO HIGH DIVIDEND  (FR0007024047) est un FCP de droit français géré par CPR Asset Management. Toutes ces informations sont réputées exactes à décembre 2014. Elles ne sont pas destinées à l'usage des résidents ou citoyens des Etats-Unis d'Amérique et des "US Persons", telle que cette expression est définie par la "Regulation S" de la Securities and Exchange Commission en vertu du U.S. securities Act de 1933 et reprise dans le prospectus de l'OPC. L'ensemble de la documentation réglementaire est disponible en français sur le site www.cpr-am.fr ou sur simple demande au siège social de la société de gestion. CPR Asset Management, Société anonyme au capital de 46 155 465 € - Société de gestion de portefeuille agréée par l'AMF n° GP 01-056 - 90 boulevard Pasteur, 75015 Paris - France – 399 392 141 RCS Paris.

 

Avertissement

Ce document est produit à titre d’information uniquement et ne doit pas être considéré comme une offre de vente ou de souscription, une recommandation ou un conseil en investissement. Il ne constitue pas la base d’un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Ce document peut faire l’objet de modifications (de temps à autre) sans préavis. Du fait de leur simplification, les informations données dans ce document sont inévitablement partielles ou incomplètes et ne peuvent dès lors avoir une valeur contractuelle. Elles ont été obtenues auprès de la société de gestion de l’OPCVM mais Amundi ne peut en garantir la fiabilité ou l’authenticité. Elles sont indiquées en complément des prospectus et rapports financiers tenus à disposition sur simple demande auprès de la société de gestion de l'OPCVM ou sur le site internet de celle-ci.

Avant d’investir dans ce produit, il vous appartient de procéder, sans vous fonder exclusivement sur les informations qui vous ont été fournies, à votre propre analyse des risques juridiques, fiscaux et comptables liés à ce type de d’investissement, en consultant si vous le jugez nécessaire, vos propres conseillers et experts professionnels dans ces domaines. Sous réserve du respect des contraintes réglementaires liées à la MIFID, notamment l’exigence de vérification de l’adéquation du produit à vos besoins, votre expérience et votre situation financières, Amundi ne peut être tenue responsable des conséquences financières ou autres résultant de votre investissement ou désinvestissement dans le produit. Par ailleurs, les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie ou un indicateur fiable de la performance actuelle ou future. Ce document ainsi que son contenu, sont la propriété d’Amundi, leur reproduction ou leur distribution est strictement interdite sans l’autorisation écrite et préalable d’Amundi. En conséquence, Amundi n’est pas responsable de son contenu s’il vous a été fourni par toute autre personne qu’Amundi.

 

Document édité par Amundi - Société anonyme au capital de 596 262 615 euros. Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF n°GP 04000036. Siège social : 90, boulevard Pasteur - 75015 Paris - 437 574 452 RCS – Novembre 2014.

 

Cliquer ici pour accéder à la fiche du fonds CPR Euro High Dividend


Achevé de rédiger le 19 février 2015. Les performances passées ne sont pas constantes dans le temps et ne préjugent pas des performances futures. Avant de sélectionner cet OPCVM, vous devez consulter les documents d’informations réglementaires disponibles sur le site de BforBank et de l’AMF (www.amf-france.org). Le souscripteur doit, préalablement à sa souscription, s'assurer que le support correspond bien à son profil investisseur, son horizon d'investissement et son projet.