A lire dans la même thématique

Un chèque alimentaire, pour quoi faire ?

Faisant suite aux déclarations du président de la République devant la Convention citoyenne pour le climat, le gouvernent planche sur la création d’un chèque alimentaire durable.

Les moyens de paiement évoluent sans cesse. Le paiement par QR Code pourrait bien se développer au cours des prochaines années, surfant sur le succès d’une technologie désormais éprouvée.

11 octobre 2021

La Rédaction

Semblable à un code barre, le QR Code est un symbole noir et blanc de forme carrée qu’on scanne en vue d’obtenir ou de transmettre une information. Le QR Code est déjà présent sur de nombreux produits de la vie quotidienne. 

Il suffit de le visualiser grâce à l’appareil photo de son smartphone pour obtenir toutes les informations nutritionnelles de ses céréales du matin, accéder aux horaires du dernier film au cinéma… Et si le QR Code devenait – aussi – un moyen de régler ses achats ?

1. Le QR Code est une technologie utilisée dès les années 90

Si vous avez déjà entendu parler du QR Code, c’est parce que cette technologie est en réalité assez ancienne. Inventé en 1994 au pays du soleil levant par un ingénieur japonais, le QR Code est utilisé depuis les années 1990 en milieu industriel. Il a ensuite été mis en œuvre à des fins marketing et publicitaires. S’il existe déjà depuis de nombreuses années, le QR Code s’est largement diffusé avec la généralisation du pass sanitaire, qui repose sur cette technologie.

2. Le QR Code peut aussi être utilisé pour payer

Le QR Code est désormais aussi utilisé par certaines applications de paiement. Il se distingue du paiement mobile qui, lui, utilise la technologie NFC (Near Field Communication). Concrètement, le QR Code peut être utilisé de deux manières pour payer :

  1. Le commerçant scanne le QR Code généré par votre application de paiement et valide le paiement.
  2. Vous scannez un code à travers une application donnée – par exemple, une application de e-commerce – qui vous renvoie ensuite vers un produit ou un service. Ce n’est qu’après ce renvoi que vous pouvez initier l’achat et le paiement.

3. Le paiement sans contact par QR Code a deux atouts qui lui sont propres 

Le paiement par QR Code présente de nombreux avantages. Il est simple d’utilisation, rapide à mettre en œuvre et peu coûteux. Mais ses deux principaux atouts sont d’abord et avant tout :

  • L’universalité. Le paiement par QR Code est compatible avec la plupart des smartphones disposant d’un appareil photo. Or, le taux de pénétration des smartphones est en constante augmentation. D’après une récente étude de l’Arcep et de l’institut CSA, parue début 2021, le taux d’équipement s’établit désormais à 76 % des 11 ans et plus, soit plus de deux points en un an.1
  • L’expérience d’achat. Au-delà de l’acte de paiement en lui-même, l’utilisation du QR Code permet d’ajouter des services additionnels tels que l’envoi d’une facture électronique ou encore l’enregistrement des informations relatives au compte fidélité.

Avec de nombreux avantages à la clé, le paiement par QR Code vient compléter la panoplie des paiements rapides et dématérialisés comme le paiement mobile ou sans contact.

https://www.arcep.fr/fileadmin/cru-1631090409/user_upload/pole-numerique-arcep-csa/referentiel-arcep-csa-usages-numeriques_fev2021.pdf

Crédit photo : Getty images