A lire dans la même thématique

Prêts étudiants : que savoir avant d’y recourir

Des études longues et coûteuses impliquent souvent pour l’étudiant le recours à un prêt. Comment avoir un prêt étudiant ?

Vous pouvez demander auprès de votre banque une autorisation de découvert. En contrepartie du découvert, vous paierez des intérêts débiteurs ou agios. Explications.

07 décembre 2019

La Rédaction

Un Français sur cinq dépasse tous les mois son découvert autorisé(1). Mais que recouvre l’autorisation de découvert ?

Autorisation de découvert : définition

Le découvert est une facilité de caisse accordée par la banque à certains clients. Ce service engendre des frais supplémentaires appelés intérêts débiteurs ou agios. Les Français s'acquittent ainsi, en moyenne, de 72,50 euros par an de frais de dépassement de découvert.

La convention de compte peut toutefois prévoir une exonération d'agios pour des découverts occasionnels d'un montant limité.

À quel moment prévoir l’autorisation de découvert ?

Il est possible de demander auprès de votre banque une autorisation de découvert dès la signature de la convention de compte ou par la suite, en sollicitant une autorisation exceptionnelle. En agence, par courrier ou directement en ligne : les modalités pour demander une autorisation exceptionnelle varient selon les établissements.

Bon à savoir

Chez BforBank, l'autorisation de découvert n’est pas automatique. Vous pouvez gratuitement en effectuer la demande depuis votre Espace Client web et mobile, et modifier votre plafond d’autorisation.

Le découvert autorisé peut varier à la hausse ou à la baisse. Il peut également être accordé pour une durée déterminée – par exemple, en cas de difficultés financières passagères ou à l’occasion d’un voyage à l’étranger – ou indéterminée. Toutefois, le découvert ne peut pas excéder trois mois consécutifs.

Comment sont calculés les agios en cas de dépassement ?

En plus des éventuels agios au taux prévu pour le découvert autorisé, en cas de dépassement, vous êtes amené à payer des agios à un taux majoré. Ils peuvent être forfaitaires ou proportionnels au montant du découvert.

Bon à savoir

Les agios en banque en ligne sont souvent plus faibles. Chez BforBank, le taux des agios s’élève à 7 % seulement.

Les agios peuvent être facturés mensuellement ou trimestriellement selon les banques. A noter que certaines banques prévoient une franchise d’agios, c’est-à-dire un montant de frais en-dessous duquel ils ne sont pas prélevés sur le compte bancaire du client. De plus, les frais d’incidents sont plafonnés à 8 euros par opération (et 80 euros maximum par mois).

Au-delà des pénalités financières, d’autres conséquences sont possibles en cas de dépassement répété du découvert autorisé, comme l’inscription au FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ou la clôture de votre compte par la banque.

(1) Etude Panorabanques 2019

Crédit photo : Getty Images