A lire dans la même thématique

Vacances : quelques astuces pour faire baisser la note

Se loger gratuitement, bénéficier d’un billet de train à tarif réduit ou d’un parc locatif à tarif préférentiel… Les astuces à connaître pour réduire la facture des vacances.

En 2016, la tenue de compte va devenir payante dans certaines des banques traditionnelles…

18 décembre 2015

La Rédaction

A peine commencée, 2016 s’annonce synonyme de hausse des tarifs bancaires pour les clients de nombreuses banques dites « traditionnelles ». En cause, l’instauration de frais de tenue de compte par un certain nombre de réseaux bancaires.

80% des banques françaises rendent la tenue de compte payante

Ce mouvement s’est amorcé il y a déjà plusieurs années, notamment dans les banques régionales des grands groupes mutualistes mais 2016 marque un tournant majeur puisque les banques assument désormais ouvertement ce choix auprès du grand public. Elles justifient cette hausse tarifaire par la qualité du service proposé, l’expertise de leurs conseillers et la pression que les taux d’intérêt bas font peser sur les réseaux bancaires traditionnels.

Le tarif moyen en 2015 est évalué aux alentours de 21.30 euros par an selon une source citée par Les Echos mais certaines banques n’hésitent pas à se placer dans une fourchette de tarif haute avec une facture totale de 30 euros par an et par compte.

Selon Libération, 44 banques ont imposé cette facturation à leurs clients au cours des deux dernières années. Résultat, au moins 80% des banques françaises auront des tenues de comptes payantes au 1er janvier 2016.

Les banques en ligne restent gratuites

Le secteur de la banque en ligne a choisi de prendre le contre-pied de cette politique, en maintenant la gratuité de la tenue de comptes courants pour ses clients. Une ligne de conduite qui pourrait peser encore un peu plus dans l’essor de la banque en ligne face au réseau de banque traditionnel.

En effet, une infographie réalisée par la banque en ligne BforBank montre qu’un Français sur 10 est déjà client d’un banque en ligne en 2015 et que 7 clients sur 10 estiment qu’à l’avenir une banque en ligne pourrait devenir leur banque principale. L’infographie montre également que la dimension tarifaire – en plus de la réactivité et de la facilité d’utilisation – reste la première motivation qui pousse un client à quitter le réseau traditionnel au profit d’une banque en ligne. Des outils permettent d'ailleurs de simuler les économies de frais bancaires réalisables par exemple en passant chez BforBank.