A lire dans la même thématique

PEA, PEA-PME : comprendre les nouveaux plafonds

La loi Pacte fait à nouveau évoluer le fonctionnement du PEA. Qui peut ouvrir un plan d’épargne en actions et quels sont les nouveaux plafonds ?

Le 1er juillet apporte son lot de changements. Que vous réserve le cru 2019 ?

Cette année peu de changements majeurs sont opérés le 1er juillet. Et ceux qui vont impacter le quotidien des français intéressent plus particulièrement les automobilistes. Ils vont connaître un durcissement du contrôle technique et des restrictions de circulation pour certains véhicules et lieux.

Les parisiens vont retrouver également l’encadrement des loyers voulu par la Mairie de Paris. Un point sur les principales nouveautés.

Le contrôle technique nouvelle version 2019 entre en vigueur

Reporté de six mois à la suite du mouvement des gilets jaunes, le durcissement des conditions de passage du contrôle technique entre en vigueur le 1er juillet 2019. Cette nouvelle version se veut plus sévère, plus particulièrement avec le test anti-pollution des voitures roulant au diesel qui est renforcé.

Conséquence pour l’automobiliste: un contrôle plus long et plus onéreux car les centres de contrôles techniques ont dû investir pour s’équiper.

Interdiction aux véhicules les plus polluants de circuler

L’interdiction de circuler faite aux véhicules jugés les plus polluants, connaît une nouvelle étape.

La Marie de Paris liste sur son site internet les véhicules qui seront interdits de circulation à partir du 1er juillet. Les véhicules légers et véhicules utilitaires légers portant la vignette Crit'Air 4 ne pourront plus circuler à Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi. Il s’agit notamment « des voitures diesel en circulation avant le 1er janvier 2006 et des deux-roues, tricycles et quadricycles à moteur en circulation avant le 1er juillet 2004 », précise le site. Les poids lourds et autocars portant la vignette Crit'Air 4 ne pourront plus circuler à Paris de 8h à 20h, 7 jours sur 7.

L'amende pour ceux qui ne respectent pas les nouvelles restrictions reste au même montant qu'avant : 68€.

Une autre nouveauté à partir du 1er juillet concerne le boulevard périphérique, les bois de Vincennes et de Boulogne qui vont être interdits aux véhicules Crit’Air 5 (et ceux non classés).

Retour de l’encadrement des loyers à Paris

L’encadrement des loyers fait son retour le 1er juillet 2019 à Paris. A la demande de la Mairie et en application de l’arrêté préfectoral paru fin mai, cet encadrement va s’appliquer aux baux signés à partir du 1er juillet 2019.

Pour rappel, ce dispositif qui avait été annulé par une décision du tribunal administratif en 2017, fait partie des possibilités offertes par la loi ELAN (loi portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique) du 24 novembre 2018.

L’arrêté publié le 28 mai 2019 fixe pour l'intégralité de la ville de Paris les montants des loyers de référence, des loyers de référence majoré et des loyers de référence minoré. Les prix sont indiqués au mètre carré de surface habitable et par catégorie de logements et secteur géographique.

Modifications des conditions d'application de l'éco-PTZ

Au 1er juillet 2019, en application de la loi de finances pour 2019, les conditions d'application de l'éco-PTZ sont modifiées, après les premiers changements du 1er mars dernier. Pour rappel, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement. Les modifications sont les suivantes :

  • extension à tous les logements (résidences principales) achevés depuis plus de 2 ans
  • extension à tous les travaux d'isolation des planchers bas
  • uniformisation de la durée d'emprunt à 15 ans pour tous les éco-prêts
  • cumul entre un 1er éco-prêt et un éco-prêt complémentaire dans un délai porté à 5 ans.

Cigarettes, pass Navigo, tickets de métro : statu quo

La dernière hausse des cigarettes a eu lieu le 1er mars dernier mais il reste plusieurs étapes pour attendre le prix de 10 euros voulu par le Gouvernement à horizon 2020. Le calendrier prévisible des prochaines hausses est le suivant :

  • 50 centimes d'euro en novembre 2019
  • 50 centimes d'euro en mars 2020
  • 40 centimes d'euro en novembre 2020

Auparavant, les hausses de tarifs des transports parisiens et franciliens de la RATP étaient effectifs chaque 1er juillet. Mais le gel des tarifs 2019 de la carte Navigo a été voté. Le prix du pass reste à 75,20 €.
A noter enfin que le ticket de métro version papier devrait disparaitre prochainement au profit de moyens de paiement "sans contact". Quant aux personnes âgées (plus de 62 ans), elles bénéficieront d’un passe Navigo à moitié prix (37,60€ par mois) sans condition de revenu et ce sans doute en fin d’année.

Électricité : nouvelle hausse en août ?

Pour rappel, c’est le 1er juin dernier que Les tarifs régulés d’EDF auxquels sont abonnés 28 millions de clients en France ont augmenté de 5,9 %. Une hausse importante pour les 25 millions de foyers fournis par EDF. Jean-François Carenco, le président de la Commission de régulation de l’énergie, avait laissé entendre que cette hausse aurait pu être suivie d’une autre hausse, moins importante, au mois d’août. Le Gouvernement n’y était pas favorable.

Crédit photo : Getty Images