A lire dans la même thématique

10 astuces pour faire des économies au quotidien

Un euro par-ci, un euro par là… En faisant un peu attention au quotidien, les économies peuvent être conséquentes sans même y penser !

Les clients bénéficient d'une garantie de dépôt de leurs fonds en cas de défaillance de leur banque. Découvrez les conditions.

En cas de défaillance de votre établissement bancaire, une partie des fonds que vous y avez déposé bénéficie d’une garantie. Cette dernière fonctionne dans la limite de certains plafonds, qui dépendent de la nature de vos placements.

Garantie des dépôts bancaires

Le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) couvre chaque épargnant pour chaque établissement dans la limite de 100 000 €. Entrent dans ce plafond, les sommes placées sur un compte courant ou à terme, un livret bancaire fiscalisé, un PEL (Plan d’épargne logement), un CEL (Compte épargne logement) et le compte espèces d’un PEA (Plan d’épargne en actions) ou d’un plan d’épargne salariale ou retraite. Si les montants investis sur tous ces placements sont supérieurs à 100 000 €, le surplus n’est pas garanti. Mais ce plafond est relevé de 500 000 € si des sommes particulières (produit de la vente d’un logement, donation, legs…) transitaient temporairement sur le compte courant.

Garantie pour l’épargne réglementée et les titres

Si votre épargne est placée sur des livrets réglementés comme le Livret A, le LDD (Livret de développement durable) ou le LEP (Livret d’épargne populaire), vous bénéficiez en plus d’une garantie de l’État à hauteur de 100 000 € (pour tous ces placements confondus). Enfin, toute l’épargne investie en Bourse en direct (actions…) ou via des fonds et Sicav profite de la garantie des investisseurs. Elle les couvre dans la limite de 70 000 € et seulement au cas où leur banque et l’établissement qui conservaient les titres, sont défaillants.

Crédit photo : Anchiy