• Compte Bancaire
    Jusqu'à 120€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire et d’un Livret d’épargne BforBank jusqu'au 18 octobre 2017

    80€ offerts* pour votre Compte Bancaire BforBank
    + 40€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 40€ offerts* sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/01/2018.
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 18 octobre 2017.
    *Voir conditions de l'offre

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 09 novembre 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 décembre 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80€ offerts
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/12/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • Crédit immobilier
  • Le Mag
A lire dans la même thématique

Nos destinations préférées pour partir à la Toussaint

Tenerife, Athènes, Naples, Agadir et Lisbonne bénéficient encore à cette période d’un bel ensoleillement maximum. Le tout pour des prix tout doux !

Aujourd'hui, les marchés financiers sont propices à la progression des patrimoines les plus importants - le point.

La version 2017 de l’étude Global Wealth  du Boston Consulting Group (BCG) vient d’être publiée. Si le patrimoine financier des ménages dans le monde a progressé de 5,3 % en 2016, de grandes disparités subsistent selon les zones géographiques et des rééquilibrages s’opèrent.

Un niveau  élevé de progression du patrimoine mondial

Le rapport estime le montant total des fortunes privées est estimé à 167 000 milliards de dollars. Elles prennent en compte les avoirs financiers mais pas l’immobilier.

La richesse des ménages progresse à un rythme élevé, la croissance des actifs s’étant  accélérée en 2016 à 5,3% en raison de la forte hausse des actions contre  4,4% en 2015.

Pour rappel, les deux moteurs de croissance de ces fortunes sont :

  • la création de valeurs, lorsqu'un pays voit son PIB progresser et ses entreprises se développer.
  • la valorisation des actifs financiers.

Plus en détail, selon le BCG la part des patrimoines supérieurs à 100 millions de dollars (rapportée au patrimoine total) devrait progresser de 9,1 % par an entre 2016 et 2021. Ceux situés entre 20 et 100 millions de dollars seront les plus dynamiques avec une croissance annuelle estimée de 10,2 %.

La région Asie-Pacifique : la plus dynamique

Dans l'Asie-Pacifique, la croissance du patrimoine des ménages est proche des 10 %. Selon l'étude, elle devrait se poursuivre à ce rythme élevé jusqu'en 2021. Cela permettra à l’Asie de dépasser l’Europe occidentale en fin d’année 2017 et l’Amérique du Nord en 2019, prévoient les auteurs.

Plus en détails, la part des très riches (au-delà de 20 millions de dollars de patrimoine) devrait y progresser de près de 15 % annuellement.

Ensuite, le marché Asie-Pacifique se caractérise surtout par la création de richesse et pas essentiellement par la valorisation des actifs existants. C’est pour cette raison qu’elle est particulièrement attractive pour les gérants de fortune.

Le palmarès des pays à millionnaires

Quels sont les pays à plus forte proportion de millionnaires ? Le Liechtenstein (16,3%) occupe la tête du classement avant Bahreïn (18,2%) et la Suisse (13,4%, cette dernière comptant pas moins de 466 000 ménages millionnaires.

Viennent ensuite Hongkong (8,8%) et le Qatar (7,8%).

En Europe, la croissance des richesses est plus faible, le continent conserve la deuxième place de zone la plus riche. Fin 2016, l’Europe de l'Ouest comptait 3,8 millions de foyers millionnaires, soit le même nombre qu'en Asie-Pacifique, les Etats-Unis gardant la 1ère place en nombre absolu, avec 7,6 millions de millionnaires (5,7%), devant la Chine, avec 2,1 millions.

Mais les Etats-Unis et l'Europe capitalisent davantage sur des richesses existantes c’est-à-dire sur leur valorisation que la région Asie Pacifique.