A lire dans la même thématique

Loi Pacte : ce qu’elle va changer pour le PEA et le PEA-PME ?

La loi PACTE assouplit le fonctionnement du plan d’épargne en actions (PEA ou PEA-PME) pour le rendre plus attractif. Un PEA jeune voit le jour.

Près de deux Français sur trois ont un compte joint dans un établissement bancaire, mais cela se révèle plus intéressant auprès d’une banque en ligne. Explications.

Près de deux Français sur trois ont un compte joint dans un établissement bancaire, qu’il soit traditionnel ou en ligne. Une opportunité offerte dans les deux cas, mais qui se révèle plus intéressante auprès d’une banque en ligne. Explications.

En ouvrant un compte joint – ou compte commun – les cotitulaires, qu’ils soient parents ou non, choisissent de regrouper leurs revenus sur un même et unique Compte Bancaire. Ils sont alors signataires à parts égales, et concernés de la même façon par la gestion du compte et les éventuels incidents. Ainsi, un compte joint peut être pratique pour un couple, mais aussi pour des colocataires ou des amis qui ont des dépenses à gérer ensemble.

Compte commun : aussi simple qu’un compte individuel

Si beaucoup pensent qu’il n’est possible d’ouvrir un compte joint que dans un établissement traditionnel, les banques en ligne proposent, elles aussi, ce service. Avec même des avantages non négligeables. Pour cela, il suffit de procéder comme pour un compte individuel, en ligne et en adressant les pièces et justificatifs : identités, domicile, spécimen de signature, revenus de chaque cotitulaire. Seul impératif : avoir une adresse commune où recevoir les courriers de la banque et signer la convention de compte.

Cartes et tenue de compte gratuites

S’il existe des conditions d’entrée dans la majorité des banques en ligne – il faut par exemple justifier d’un revenu net mensuel de 2 400 euros ou de 15 000 euros d’épargne chez BforBank depuis au moins 6 moins pour pouvoir prétendre à l’ouverture d’un compte joint avec deux cartes Visa Premier –, la plupart de ces établissements ne facturent aucun frais de tenue de compte et proposent deux cartes bancaires gratuites. Certains offrent même les versions haut de gamme. Ainsi chez BforBank, vous pouvez bénéficier de deux cartes Visa Premier gratuite, sous conditions de réaliser trois paiements par trimestre quelle que soit la carte utilisée (à défaut 9€/trimestre).

À l’ouverture du compte, chacun des titulaires choisit son moyen de paiement, qui sera nominatif, et sélectionne le débit qu’il souhaite : immédiat ou différé. Chaque titulaire peut faire usage des moyens de paiement liés au compte, déposer ou retirer des fonds, effectuer des virements, etc. Il est également possible de conserver parallèlement son compte individuel pour ses dépenses personnelles et de disposer d’un compte joint pour les dépenses communes. En cas de séparation, un des titulaires peut être désolidarisé du compte joint. Une option à vérifier, car certains établissements demandent une clôture simultanée du compte.

Crédit photo : Monkey Business Images