A lire dans la même thématique

Connaissez-vous le coaching détox ?

Cette pratique permet aussi de mettre en œuvre une consommation plus responsable. Illustration à travers la méthode BISOU.

Cette pratique permet aussi de mettre en œuvre une consommation plus responsable. Illustration à travers la méthode BISOU.

21 juin 2022

La Rédaction

Dès 2010, la Fondation Nicolas Hulot et l’Ademe proposaient un coaching à domicile pour réduire ses émissions de carbone. Plus d’une décennie plus tard, cette méthode reste incontournable pour changer les habitudes de vie ou de consommation. La rigueur et l’objectivité sont en effet essentiels pour ne pas dévier de son objectif… et parvenir à consommer de façon plus responsable.

Consommer moins ou mieux

Si le terme de « coaching détox », volontairement accrocheur, n’est pas sans rappeler les boissons revitalisantes et autres cosmétiques dédiés au bien-être, il évoque davantage une forme d’état d’esprit. L’objectif de ce type de coaching est d’accompagner tous ceux qui souhaitent consommer moins ou mieux.

Cette aspiration est en effet partagée par un nombre de plus en plus important de Français. « En progression continue depuis quelques années, le « consommer moins et mieux » gagne du terrain et les Français tendent à appliquer ce principe pour chaque poste de dépense quotidien. », indique ainsi le baromètre Greenflex 2021 de la consommation responsable.1

Une envie de changer… mais des freins bien réels

Pourtant, ce désir de modifier ses habitudes de consommation se heurte à de nombreux freins. Toujours d’après le baromètre, on constate que l’attrait reste marqué par les grandes périodes de promotion (soldes, Black Friday…). Or, la chasse aux bonnes affaires peut parfois conduire à faire des achats peu utiles ou faisant doublon avec ce que l’on possède déjà.

De plus, les bonnes intentions se heurtent au coût potentiellement plus élevé des produits dits de consommation responsable. Pas facile de consommer mieux lorsque cela coûte plus cher. Il faut alors consommer moins, ce qui n’est pas toujours possible, notamment pour les produits de première nécessité.

Méthode BISOU : elle vous veut du bien

Alors, comment s’y prendre concrètement et obtenir des résultats ? La méthode BISOU est votre meilleure alliée. Chaque lettre de cet acronyme correspond à une question que vous devez vous poser :

  • Besoin : cet achat correspond-il à un besoin bien réel ?
  • Immédiat : puis-je attendre quelques jours avant de me décider ?
  • Semblable : est-ce que je possède déjà un objet similaire ?
  • Origine : quelle est l’origine de ce produit ?
  • Utile : ce produit m’apporte-t-il réellement un niveau de confort supérieur ?

D’après l’Observatoire de la consommation responsable, il existe plusieurs typologies de consommateurs responsables : les « écolo-responsables », les « climato-natifs » et les « écolo-hipsters »2.  Après votre coaching détox, dans quelle catégorie pensez-vous vous classer ?

https://f.hubspotusercontent20.net/hubfs/4276723/GREENFLEX_ADEME_BAROMETRE_NOV_LEAFLET.pdf?utm_medium=email&_hsmi=185929054&_hsenc=p2ANqtz-_eAKyznkgS7mkh1vOIl9ZfxO1Z1MPWFBFiatX42vDWMY8zaPZO7f4xYNn2dUScJLYF_ETaw-0hAs8XdBOBseyf41D7KA&utm_content=185929054&utm_source=hs_automation

https://bo.citeo.com/sites/default/files/2021-01/LObSoCo_CITEO_Observatoire-de-la-consommation-responsable_ANALYSE-DETAILLEE.pdf

Crédit photo : Getty Images