A lire dans la même thématique

Mobilité bancaire : est-ce si simple de changer pour une banque en ligne ?

Vous envisagez passer à la banque en ligne ? Grâce au service de mobilité bancaire, vous pouvez changer de banque principale en un clin d’œil.

Le ralentissement de l’activité économique lié à l’épidémie de COVID-19 est susceptible d’entraîner une baisse de revenus temporaire pour certains d’entre nous.

30 mars 2020

La Rédaction

Quels sont les bons réflexes pour éviter que son compte bancaire ne bascule en territoire négatif ?

1. Je module mes acomptes de prélèvement à la source

La première astuce consiste à réduire les charges immédiates et récurrentes, à commencer par l’impôt sur le revenu. Depuis l’entrée en vigueur de la réforme de la retenue à la source, les contribuables ont la possibilité de moduler leur prélèvement mensuel, à condition toutefois que la baisse de revenus soit supérieure à 10 %. Les démarches sont à effectuer depuis votre espace personnel, sur le site impots.gouv.fr.

Bon à savoir

Toute modification intervenant avant le 22 du mois en cours sera prise en compte le mois suivant.

Si la variation de revenus est inférieure à 10 % ou que vous ne souhaitez pas effectuer ces démarches vous-même, vous pouvez attendre l’ajustement automatique en fin de mois.

2. Je mets en place l’activité partielle pour mon employé à domicile

En temps normal, les salariés du domicile ne sont pas éligibles au chômage partiel. Pour répondre aux attentes de ménages qui doivent rester chez eux pour cause de confinement et qui n’ont temporairement plus besoin de leur employé à domicile, le Gouvernement a mis en place un dispositif exceptionnel d’activité partielle. Ce dispositif prévoit la prise en charge du salaire par l’Etat à hauteur de 80 %.

3. J’en profite pour remettre à plat mon budget

S’il peut être vécu, en particulier pour les plus vulnérables, comme une période d’isolement, le confinement peut aussi être perçu comme une opportunité. Premier avantage : vous avez du temps. Pourquoi ne pas en profiter pour remettre à plat votre budget mensuel, en listant vos dépenses et vos revenus ? C’est peut-être l’occasion de faire le ménage parmi vos abonnements ou cotisations dont vous ne vous servez pas. Vous pourriez également mettre ce temps à profit pour vous renseigner sur vos tarifs bancaires et opter pour une banque en ligne par exemple.

Bon à savoir

Dans le cadre des mesures mises en place face à l'épidémie de COVID-19, BforBank a aménagé les horaires de votre Service Relation Client. Vous pouvez nous joindre du lundi au vendredi de 9h à 18h.

L’info en +

Que faire si je n’ai pas de solution de garde pour mon enfant et que je ne souhaite pas poser de congés sans solde ?
Je demande un arrêt de travail si je dois garder mon enfant.

Si votre enfant a moins de 16 ans et est scolarisé dans un établissement fermé administrativement, vous avez la possibilité de demander à votre employeur un arrêt de travail. Seul un des deux parents, le cas échéant, peut bénéficier de cette mesure.

Bon à savoir

L’arrêt de travail pour garde d’enfant est envisageable uniquement si vous n’avez pas pu trouver d’autre solution avec votre employeur pour garder votre enfant : congés payés, télétravail…

La déclaration se fait via le téléservice accessible depuis la page declare.ameli.fr. Aucun jour de carence ne s’applique. Mercredi 25 mars, la ministre du Travail a clarifié les conditions d’indemnisation. Les bénéficiaires d’un arrêt de travail pour garde d’enfant recevront « au moins 90 % » de leur salaire net. La prévoyance collective ou l’employeur lui-même peut venir compléter le salaire, en fonction des accords existants.

Crédit photo : Getty images