A lire dans la même thématique

Prêts étudiants : que savoir avant d’y recourir

Des études longues et coûteuses impliquent souvent pour l’étudiant le recours à un prêt. Comment avoir un prêt étudiant ?

Vous pouvez, sous conditions, vous faire rembourser par la marque de votre carte bancaire en cas de transaction frauduleuse suite à un achat sur internet. C’est le principe de la rétrofacturation.

17 janvier 2020

La Rédaction

Piratage de la carte, faillite de la société, abonnement caché, produit commandé en ligne mais non livré : dans certaines situations, il est parfois difficile de se faire rembourser. La rétrofacturation est peut-être la solution qu’il vous faut !

Rétrofacturation ou chargeback : définition

Possibilité ouverte par les directives européennes, la rétrofacturation est un procédé par lequel la marque de la carte bancaire – ou la banque elle-même – vous rembourse directement en cas de litige lié à un paiement. On parle aussi de révocation du paiement.

Deux conditions doivent être réunies pour en bénéficier : avoir utilisé sa carte bancaire et disposer d’une garantie protégeant contre le cas de figure rencontré (fraude avérée, prestation non réalisée…).

Bon à savoir

En cas de faillite du commerçant, il est recommandé de faire opposition au paiement très rapidement. Lors d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire, vous pourrez "récupérer" vos fonds temps qu’ils n’ont pas été crédités sur le compte du vendeur.

Comment fonctionne le chargeback ou rétrofacturation ?

Pour faire votre demande, contactez votre banquier. Expliquez-lui la situation en détaillant bien les circonstances du paiement. Communiquez-lui vos justificatifs d’achat. Demandez-lui de contacter pour vous la marque de votre carte bancaire (Visa, Mastercard, American Express…). Après que le réseau ait procédé au remboursement de votre achat, pensez à vérifier le crédit du montant sur votre compte.

Si vous ne parvenez pas à obtenir une réponse de votre banque, vous pouvez contacter directement la marque de votre carte bancaire. Vous devrez alors lui transmettre un Reason Code. Ce code correspond à une situation spécifique : non-livraison, transaction frauduleuse… Vous trouverez la liste de ces codes dans les conditions générales de vente de la marque de votre carte bancaire, disponibles sur son site internet.

Bon à savoir

Il est important de réagir rapidement, dans les 30 jours après l’achat ou la réservation.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Le meilleur moyen d’éviter ce genre de démarche, c’est de prendre ses précautions lors des paiements. Assurez-vous par exemple que l’URL du site marchant commence par "Https" et soit précédée d’un cadenas. Préférez également ne pas cliquer sur les liens dans les emails suspects. Enfin, en cas de doute, vérifiez l’identité du vendeur lors d’une transaction importante.

Avant d’entamer une procédure de rétrofacturation, tentez de trouver une solution à l’amiable, si possible par écrit. En cas d’échec de la procédure de chargeback, vous pouvez aussi faire appel au médiateur de votre banque.

Crédit photo : Getty images