A lire dans la même thématique

Pourquoi la hausse des taux obligataires est-elle mauvaise pour la Tech ?

Avec la remontée des taux obligataires américains, la valorisation des actions technologiques a été impactée à la baisse fin février 2021. Comment l’expliquer ?

Une étude de la Fédération bancaire française (FBF) et de l’Ifop, parue au mois de février, fait le point sur les habitudes bancaires des Français et l’évolution de leurs attentes.

26 mars 2021

La Rédaction

Les usages bancaires des Français évoluent rapidement, comme le montre la récente tendance de l’Afterbanking. Début février 2021, une nouvelle étude de la FBF, en partenariat avec l’Ifop, fait le point sur les derniers changements en date1.

L’innovation : un bon point pour les banques

Les banques, notamment les banques en ligne, innovent en permanence et les Français en ont conscience. Plus de quatre Français sur cinq reconnaissent ainsi le caractère innovant des banques. Pour l’immense majorité (81 %), cette innovation va dans le bon sens.

Les principaux changements observés concernent la variété des services proposés (48 %) et les supports mis à disposition pour gérer les fonds (44 %). Viennent ensuite les modes de contact et relation. 37 % des personnes interrogées estiment que le mode de contact avec leur banque s’est renouvelé.

Un développement des usages digitaux de la banque

Les fonctionnalités en ligne sont utilisées aussi bien pour la consultation que pour les opérations bancaires les plus courantes. D’une part, la consultation du site internet de la banque semble ancrée dans les usages et le recours aux applications bancaires gagne du terrain, en particulier chez les jeunes. D’autre part, les nouveaux moyens de paiement (paiement sans contact, paiement mobile) sont les services développés par les banques les plus connus des Français.

On observe également que la crise de la Covid-19 a joué le rôle d’accélérateur et renforcé le recours aux outils digitaux, en particulier la consultation de l’application. 66 % des Français ont téléchargé au moins une application. 34 % des sondés pensent que la crise sanitaire les a incités à consulter leur application bancaire plus fréquemment.

Les banques en ligne, qui ont été parmi les premières à développer ce type d’outils digitaux, devraient bénéficier à plein de cette nouvelle tendance.

Des attentes toujours plus fortes en matière de sécurité

Où vont se concentrer les prochaines évolutions ? La sécurité apparaît aujourd’hui comme un thème incontournable pour les utilisateurs et un terrain d’innovation privilégié pour les banques.

Les personnes sondées recherchent avant tout une banque qui garantit la sécurité de leurs données bancaires contre des attaques virales. Les Français sont également à la recherche d’une banque qui les alerte en cas de mouvements suspects sur leurs comptes. Ces deux éléments rassemblent chacun 39 % des opinions exprimées.

1https://www.ifop.com/publication/les-francais-leur-banque-leurs-attentes-2/

Crédit photo : Getty images