A lire dans la même thématique

Les coûts réels d’une voiture

En plus de l’achat, il ne faut pas oublier l’essence, l’entretien, l’assurance, le parking, le péage… Ne faut-il pas plutôt louer ?

Il n’y a pas que le prix du billet qui compte lorsque l’on se rend dans un festival. Avant de foncer, ne vous arrêtez pas à la comparaison musicale, faites aussi l’addition !

12 juin 2017

La Rédaction

L’entrée du festival

Entre les Francofolies de La Rochelle (à partir de 10 €) et le Sziget Festival à Budapest en Hongrie, où les pass 1 jour se négocient à 65 € la journée, l’écart de prix est conséquent. La bonne nouvelle est que plus longtemps on reste, plus le prix est dégressif (150 € le pass 4 jours aux Vieilles Charrues contre 50 € pour 1 journée) ! Certains festivals ne vendent pour leur part que des tickets valables pour toute la durée du festival : c’est le cas du fameux Glastonbury, à Pilton, qui facture £243 par entrée, que vous restiez 1 ou 5 jours…

Le transport

Le prix du transport ne compte pas pour des prunes, surtout si vous traversez l’Europe pour vous rendre au festival Exit, en Serbie, l’un des meilleurs festivals européens. Pensez aux modes de transport alternatifs (covoiturage, bus) et surtout à consulter les billetteries : les Eurockéennes proposent un billet couplé entrée-TER (prix variables selon les gares de départ), le site Ontours vend des packages transport en bus + entrée pour une vingtaine de festivals en Europe.

Estimer votre budget logement

Pratique et bon marché, à défaut d’être très confortable, la plupart des festivals proposent sur place des espaces camping. Le prix est souvent déjà compris dans le billet. Certains festivals proposent de louer des tentes (à partir de 79 € au Sziget festival, par exemple). Adeptes du glamping (contraction de glamour et de camping), ne passez pas votre chemin : aux Vieilles Charrues, vous pouvez louer un tipi ou une cabane en bois moyennant quelques dizaines d’euros supplémentaires ! Entre les deux, les packages pass + hôtel du Festival de Benicàssim en Espagne demeurent une alternative raisonnable.

Gardez quelques euros pour vous nourrir et vous désaltérer, il y a tout sur place… à un certain prix. À moins que vous ne préfériez ramener vos propres sandwichs !