A lire dans la même thématique

Pourquoi la banque en ligne est faite pour vous ?

Vous hésitez à devenir client de banque en ligne ? Nous vous aidons à y voir plus clair et à casser vos idées reçues.

Après les Italiens, les petits français sont la deuxième nationalité européenne à recevoir le plus d’argent de poche. Quand commencer à donner ? Combien ? Sous quelle forme et à quelle fréquence ?

Des vertus pédagogiques

Si simple que cela paraît, donner de l’argent de poche à ses enfants n’est pas un geste anodin. Il doit être un vrai projet éducatif. Celui de leur faire comprendre la valeur de l’argent, la notion d’économie, mais aussi de leur apprendre à faire des choix. Inutile de commencer avant que l’enfant sache compter.

Se caler sur l’entrée en CP environ, à un âge où il débute les mathématiques est un bon repaire. C’est une étape très importante pour l’enfant car cela marque le passage à une certaine autonomie. Manipuler des pièces et des coupures lui permettra d’apprendre à compter de façon ludique avec du vrai argent et de visualiser son épargne.

Pas de contrepartie

Pour commencer, donner quelques euros à intervalles réguliers, une fois par semaine pour les plus petits, une fois tous les quinze jours voire une fois par mois pour les aînés. La somme dépend de l’âge de l’enfant (1 € par tranche d’âge et par mois par exemple), mais doit être fixe et sans contrepartie.

L’argent de poche n’est pas une récompense ou une rémunération et les rallonges ou les crédits gâcheraient l’effet pédagogique.

Un premier pas vers la gestion de l’argent

Bonbons, cartes Pokémon ou gadget Kitty… Pour tirer tous les bénéfices de cet apprentissage, laissez-les choisir comme bon leur semble ce qu’ils veulent faire de leur argent (avec un droit de regard) et faire leurs expériences même si cela vous paraît futile. Cela fait partie du jeu et doit les aider à se responsabiliser ! Quoi qu’il en soit, profitez de ces achats pour lui apprendre à lire les étiquettes, comparer les prix et… gérer son argent.

Crédit photo : iStock