A lire dans la même thématique

Dons de sommes d’argent à Noël : que faut-il savoir sur les présents d’usage ?

Effectuer un don d’usage au profit d’un proche, nécessite de s’entourer de certaines précautions.

Le ministre des Finances souhaite la suppression du seuil (souvent 15 euros), fixé par de nombreux commerçants pour les paiements par cartes bancaires

Tout d'abord, pourquoi ce seuil de paiement par carte bancaire ? Les commerçants y recourent en raison de frais fixes facturés par les banques. Ce seuil de 15 € devrait être rapidement remis en question par le ministre des Finances : Michel Sapin.

Carte bancaire : la fin des minima de paiement

Bientôt vous ne devriez plus voir fleurir chez les commerçants les affiches du type «paiement par carte bancaire autorisé à partir de 15 euros ». Cette pratique est assez répandue en France, en raison du coût fixe des commissions que peuvent retenir les banques, sur les petits montants.

Michel Sapin a annoncé qu’il était très favorable à une évolution de la réglementation et qu'il souhaitait tout simplement supprimer le seuil minimum pour les cartes bancaires :

"Je souhaite qu'il n'y ait plus d'obstacles au paiement par carte bancaire"

Par obstacles, on entend principalement les frais fixes définis contractuellement entre le commerçant et sa banque.

Une évolution de la réglementation qui ne doit pas pénaliser les commerçants

Le ministre a tenu à préciser qu’il ne voulait pas "que les commerçants soient lésés".

La balle est donc principalement dans le camps des banquiers puisqu'ils doivent baisser les frais d'utilisation des terminaux de paiement qu'ils facturent aux commerçants.

Concrètement le ministre voudrait que les banques suppriment la partie des frais fixes qui pénalisent les petits paiements. Il a précisé qu'une discussion était "en cours avec les banques pour que nous puissions faire évoluer les modalités de rémunération ".

Le ministre a tenu à préciser que ce changement devrait intervenir "dans les jours qui viennent".