A lire dans la même thématique

5 bonnes raisons de faire des travaux chez soi

Les différentes périodes de confinement ont boosté les envies de travaux des Français. Il y a toujours une bonne raison de faire des travaux dans sa maison ou son appartement.

De la mise en place d’un prélèvement automatique à son annulation, en passant par le déroulement de l’opération : on vous dit tout sur le prélèvement automatique.

Le prélèvement automatique permet de régler certaines factures en prélevant les sommes directement sur votre compte bancaire. Comment faire pour utiliser ce moyen de paiement ?

Comment mettre en place un prélèvement automatique ?

Pour mettre en place un prélèvement automatique, vous devez nécessairement autoriser le créancier à récupérer de l’argent sur votre compte bancaire. Cette autorisation a un nom : le mandat.

Le mandat comprend généralement les informations suivantes :

  • vos coordonnées personnelles (votre nom et votre adresse) ;
  • des informations relatives au créancier (les noms, adresse et identifiant ICS du créancier) ;
  • le type de prélèvement (ponctuel ou récurrent) ;
  • la signature et la date de signature du mandat ;
  • la Référence Unique de Mandat (RUM).

Vous devez également joindre votre relevé d’identité bancaire comportant les codes IBAN et BIC.

Dans une banque en ligne, le prélèvement automatique est généralement gratuit.

Bon à savoir

Avec BforBank, vous payez 0 € de frais sur vos opérations courantes, y compris pour vos prélèvements. Découvrez le compte bancaire BforBank.

Comment se passe le prélèvement automatique ?

Le mandat est adressé au créancier, qui le fait ensuite suivre à votre banque. Sans aucune autre intervention de votre part, la banque va débiter les sommes de votre compte en respectant les quittances et dates d’échéance communiquées par le créancier.

Bon à savoir

A chaque prélèvement, vous êtes informé quelques jours à l’avance dans votre Espace Client. En cas de doute ou besoin d’information, vous pouvez contacter BforYou, votre service client.

Comment arrêter un prélèvement automatique ?

Si votre compte n’est pas suffisamment provisionné au moment du prélèvement, il peut y avoir ce qu’on appelle un rejet de prélèvement. Des frais bancaires supplémentaires peuvent s’appliquer.

Si vous souhaitez contester un prélèvement afin que celui-ci n’intervienne, vous pouvez contacter votre banque dans un délai de 5 jours avant la date de prélèvement (pour une opération ponctuelle) ou 2 jours avant la date de prélèvement (pour une opération permanente). Pour contester un prélèvement a posteriori, vous devez adresser un courrier à votre banque et au créancier pour les informer de votre démarche.

Si vous souhaitez stopper un prélèvement, vous devez adresser un courrier de résiliation au créancier qui demandera à son tour à la banque d’arrêter les prélèvements. Le prélèvement automatique est souvent utilisé pour régler les factures téléphoniques, d’eau, d’électricité…

Les prélèvements automatiques, lorsqu’ils sont récurrents, permettent d’avoir une meilleure visibilité sur votre budget et vos dépenses à venir. Pour surveiller vos autres débits, vous pouvez mettre en place des alertes personnalisables pour être informé en cas de dépassement de certains seuils.

Bon à savoir

Avec BforBank, le pilotage de vos finances personnelles est assisté grâce à une analyse automatique et intelligente de vos opérations. Découvrez tous nos services bancaires.

Crédit photo : Getty images