A lire dans la même thématique

Dons de sommes d’argent à Noël : que faut-il savoir sur les présents d’usage ?

Effectuer un don d’usage au profit d’un proche, nécessite de s’entourer de certaines précautions.

Le prêt à la consommation est un crédit qu’il vous faudra rembourser. Simple et pratique, mais strictement encadré !

04 juillet 2016

Demande, étude, réponse et validation, ou rétractation : votre demande suit une procédure bien précise, afin de protéger tous les acteurs du crédit, vous compris.

Votre demande de prêt à la consommation

Pour toute demande de crédit à la consommation, sachez qu’il vous faut répondre à quatre critères : être majeur, résident permanent sur le territoire français, et non frappé d’une incapacité ou d’une perte de droits civiques.

Ensuite ? Sollicitez plusieurs organismes de crédit, qui doivent vous remettre une fiche de renseignements standardisée. Comparez, calculez, choisissez… ne reste qu’à déposer votre demande. En ligne ou sur un lieu de vente, vous devrez remplir un formulaire indiquant votre identité, vos coordonnées, le montant de vos revenus et vos charges, ainsi que le montant et le type du prêt souhaité.

La réception de votre demande

Une fois la demande transmise, l’organisme de crédit en accuse réception et entame son étude. Pour vous répondre, il doit consulter le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers… en espérant que vous n’y soyez pas fiché. Il étudie ensuite votre capacité d’endettement : ce calcul assure l’établissement prêteur de récupérer sa mise, et vous protège, également, de la spirale du surendettement.

Au-delà de 33 % de taux d’endettement, votre crédit à la consommation est généralement refusé. En-dessous, l’établissement se penche sur la stabilité de vos revenus, votre patrimoine immobilier, votre épargne ou votre situation familiale pour prendre une décision.

Votre offre de prêt à la consommation

Si votre demande de crédit à la consommation est acceptée, vous recevrez une offre de prêt. Ce document en double exemplaire précise les conditions auxquelles l’établissement vous accorde le crédit : le montant prêté, le taux d’intérêts, éventuellement la durée de remboursement, ainsi que la périodicité, le total des frais et le taux annuel effectif global, ou coût annuel du crédit. Ces conditions sont valables durant les quinze jours suivant l’envoi.

La validation… ou la rétractation

La suite ? Signez et renvoyez l’offre de prêt sans vous angoisser : vous disposez de 14 jours (dimanches et jours fériés comptés) pour vous rétracter. Dans ce cas, renvoyez simplement le bordereau joint à l’offre de crédit, au plus tard le dernier jour du délai, cachet de la poste faisant foi !