A lire dans la même thématique

Salaire brut, salaire net : savez-vous évaluer l’écart ?

Si vous êtes salarié dans le privé vous savez sans doute que la différence entre le salaire brut et le salaire net n'est pas fixe car il dépend de votre statut. Comment cela s'applique ?

En plus du compte bancaire, la plupart des banques en ligne proposent une gamme étendue de placements et de prêts. Mais quels produits d’épargne peut-on transférer et comment ? Faites le point.

Les livrets d’épargne réglementée

Livret A, livret de développement durable et solidaire (LDDS), livret d’épargne populaire (LEP), livret jeune… Une personne ne peut pas cumuler plusieurs fois le même livret d’épargne réglementée. Pas question d’en ouvrir un sans avoir au préalable clôturé le précédent, même si vous changez pour une banque en ligne. D’autant que l’ouverture et la fermeture de ces livrets sont gratuits et que les taux sont réglementés (0,75 % pour un livret A par exemple jusqu’en 2020).

Les livrets d’épargne non réglementée

A contrario des livrets cités ci-dessus, les livrets d’épargne non réglementée sont cumulables. Aucune raison de s’en priver si vous changez pour une banque en ligne. L’ouverture est gratuite et elle offre une facilité de gestion non négligeable pour gérer ses transferts d’argent rapidement et ses excédents de trésorerie. C’est aussi un bon moyen pour ne pas laisser son argent dormir sur son compte courant.

Le cas des PEL

Attention les transferts de plans d’épargne logement (PEL) sont généralement facturés par les banques. Comme les frais peuvent être importants, il est nécessaire de s’y intéresser. Vaut-il mieux préserver les avantages et les taux d’emprunt acquis grâce à l’ancienneté de son PEL (il est transféré tel quel en conservant les caractéristiques financières et fiscales en vigueur le jour de son ouverture) ou tout clôturer et bénéficier des avantages offerts par un nouvel établissement bancaire ? À chacun de faire son calcul…

Le Plan d’épargne en actions (PEA)

Tout comme le PEL, le transfert de votre PEA peut engendrer des frais importants. Il est donc essentiel de se poser les bonnes questions et de peser le pour et le contre en fonction de sa propre situation. Le plus grand risque est d'être dans l'impossibilité de gérer son portefeuille durant le transfert (délai pouvant atteindre jusqu'à plusieurs semaines). Tandis que le principal avantage est que le PEA conserve son antériorité fiscale dès lors que l'intégralité des titres et espèces du plan est transférée.

Le crédit immobilier

Avec la chute des taux d’emprunt immobilier, il peut être intéressant de procéder au rachat de votre crédit immobilier par votre nouvelle banque. Veillez tout de même à faire chiffrer au préalable le coût de l’opération, afin d’éviter toute mauvaise surprise liée par exemple aux indemnités de remboursement anticipé ou à la mainlevée d’hypothèques. Dans la plupart des cas, ce rachat devrait vous permettre de renégocier à la baisse vos mensualités ou la durée de votre emprunt. Des outils de simulation de prêt, simples à utiliser, sont disponibles en ligne et permettent d’avoir une réponse de principe en quelques heures.

Les contrats d’assurance vie

Le transfert d’un contrat d’assurance vie d’une banque à une autre n’est pas autorisé en France, sauf dans le cas d’un transfert d’un contrat monosupport en euros vers un contrat multisupports en unités de compte opéré auprès du même assureur. Pour éviter de perdre l’avantage fiscal de son contrat, il est conseillé de ne pas le résilier. Rien n’empêche toutefois d’en ouvrir un dans sa nouvelle banque afin de bénéficier des bonnes performances proposées pour ce type de contrat par les banques en ligne. Chez BforBank, la souscription se fait rapidement, sans frais d’entrée, de frais sur versement, ni même de frais d’arbitrage. Et les frais de gestion sont moindres.

Crédit photo : istock