A lire dans la même thématique

Dons de sommes d’argent à Noël : que faut-il savoir sur les présents d’usage ?

Effectuer un don d’usage au profit d’un proche, nécessite de s’entourer de certaines précautions.

Depuis quelques jours, il est possible de payer sans contact ses achats jusqu'à 30 euros. Décryptage des conditions pour en bénéficier.

05 octobre 2017

La Rédaction

Le 1er octobre entraîne son lot de nouveautés (et d'augmentations) et parmi celles-ci une bonne nouvelle, la hausse du plafond de paiement sans contact. Cependant, si les terminaux de paiement chez le commerçant sont déjà en capacité de les accueillir, il est possible que vous ne puissiez pas en bénéficier tout de suite…

Un mode de paiement qui a conquis les français

C'est en 2012 que la technologie "sans contact" est mise en circulation en France. Elle permet en un geste simple de payer ses achats en approchant sa carte bancaire du terminal de paiement électronique, sans saisir son code confidentiel. Si seulement 10 % des achats sont aujourd'hui réglés par ce moyen (pour un montant cumulé de 6,2 milliards d'euros), le nombre de paiements via cette technologie est en forte hausse, plus 110 % en seulement 1 an*.

Le plafond relevé à compter du 1er octobre 2017

Depuis quelques jours, le plafond de règlement sans contact est passé de 20 à 30 euros. Mais attention, les 70 % des cartes en circulation équipées de cette technologie ne pourront pas toutes en bénéficier. En effet, seules les cartes émises à partir d'octobre pourront atteindre ce plafond alors même que les terminaux de paiement peuvent techniquement déjà le faire. Si ce n'est pas votre cas, il faudra donc vous armer de patience et attendre la date d'échéance de votre carte actuelle avant de bénéficier de ce précieux sésame. Ainsi les spécialistes indiquent que d'ici 1 an, "50 % des porteurs de cartes pourront payer sans contact, soit environ 25 millions de cartes."

Des transactions qui vont s'intensifier à l'avenir

Actuellement, le paiement sans contact moyen est estimé entre 10 et 11 euros. Ce nouveau plafond permettra dans le futur d'accroître les volumes de paiement. Loÿs Moulin, Directeur du groupement d'intérêt économique privé cartes bancaires CB, précise que cela sera d'autant plus révélateur pour "de faibles montants, de moins de 5 euros, plus spontanément réglés en espèces actuellement". On estime de surcroît qu'un million de commerçants devrait être en mesure d'accepter le paiement sans contact d'ici fin 2018 contre seulement 600 000 aujourd'hui.

* Entre juillet 2016 et juillet 2017 d'après le groupement d'intérêt économique privé cartes bancaires CB.

Crédit photo : Martin Dimitrov