A lire dans la même thématique

DSP2 : une sécurité renforcée pour vos opérations bancaires en ligne

En quoi consiste l’authentification forte exigée par la DSP2 ? Quel impact concret aura-t-elle pour les clients BforBank ? Décryptage.

Des études longues et coûteuses impliquent souvent pour l’étudiant le recours à un prêt. Comment avoir un prêt étudiant ?

Aide des parents, activité professionnelle parallèle ne suffisent pas toujours à financer ses études et il est souvent nécessaire de recourir à un prêt étudiant. Il répond à des conditions bien spécifiques et la plupart des banques le proposent. Mais les modalités du prêt (montant, durée, modalités de remboursement, taux, caution…) peuvent varier fortement d’un établissement bancaire à l’autre. Un point sur ce qu’il faut connaître sur les grands mécanismes de ce prêt avant d’emprunter.

Prêt étudiant : souvent indispensable quand les études sont couteuses

Qu’est-ce que le prêt étudiant ? Un prêt étudiant sert à financer les études. Mais il n'est pas seulement destiné à financer les frais d'inscription et de scolarité. Il est aussi destiné à financer ce qui est lié aux études pendant leur durée : dépenses de la vie courante (loyer, nourriture…), achat de matériel (ordinateur...).

Nombreux sont les étudiants qui recourent à des jobs d’appoint pour financer leurs études. Mais la crise sanitaire de la Covid 19 risque de compliquer la donne pour eux en septembre, la situation économique étant amenée à réduire l’offre d’emplois. Davantage d’entre eux devront sans doute recourir à un prêt.

Le prêt étudiant 2020 : une durée et un montant spécifiques

Le fonctionnement d’un prêt étudiant ressemble par plusieurs points à celui d’un prêt personnel classique. Les offres en terme de montant sont très variables d’une banque à l’autre, certains plafonds pouvant atteindre 100 000 euros et davantage, selon le cursus étudiant qui va être suivi et le type d’établissement pratiqué. L’étudiant d’une grande école de commerce ou d’une école d’ingénieur pourra demander davantage qu’un étudiant intégrant une université. Si les frais de scolarités d’une grande école sont souvent très élevés, les études débouchent sur des premiers salaires plus élevés. Les banquiers apprécient ce type de profil en vue de conserver ensuite cette clientèle de futurs cadres supérieurs à hauts revenus.

La durée du prêt est aussi très variable et peut atteindre même jusqu’à 8 à 10 ans selon les banques. Chacun devra donc évaluer au plus près ses besoins pour la durée entière de ses études à partir des dépenses envisagées, de ses revenus éventuels ou de l’aide de ses parents.

Quand rembourser un prêt étudiant ?

Comme le rappellent les établissements bancaires : "un crédit engage l’étudiant, il doit être remboursé". Il est donc important de prévoir ses capacités de remboursement avant de s’engager. Mais comment a lieu le remboursement du prêt étudiant ? Vous pouvez différer son remboursement jusqu’à la fin de vos études, lorsque vous entrez dans la vie active.

Qu’est-ce exactement que le différé dans un prêt étudiant ? Le différé est la période pendant laquelle l’étudiant ne rembourse pas encore le capital emprunté. Plus cette période de franchise est longue, plus la durée de remboursement est courte. Lorsque la franchise est totale (option plus coûteuse) seule l'assurance de l'emprunt est à rembourser pendant les études et l’étudiant devra rembourser le capital et les intérêts lorsqu’il entre dans la vie active. Dans la franchise partielle, les intérêts et les assurances sont remboursés dès le début, et le capital n’est remboursé qu’à la fin des études.

A noter qu’à la suite de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les banques ont exceptionnellement assoupli les règles de remboursement des prêts des diplômés de 2020.

Quel taux en 2020 pour un prêt étudiant ?

Le taux d'intérêt pratiqué pour un prêt étudiant est souvent attractif par rapport à celui d’un prêt classique à la consommation. Les banques essaient de séduire cette clientèle de jeunes, qui constitue une nouvelle clientèle. Actuellement, les taux constatés sont aux alentours de 0,90% (TAEG) mais certaines banques proposent des taux encore plus attractifs dans le cadre de partenariats avec certaines écoles ou universités.

Pour rappel, le taux annuel effectif global (TAEG) comprend l'ensemble des coûts : intérêts, assurance, éventuels frais de dossier... Bien sûr, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence en comparant les taux et les offres avant de souscrire le prêt.

Le fait d’être le plus souvent sans ressources implique pour le souscripteur la nécessité d’une caution, parentale ou autre.

Le prêt étudiant 2020 garanti par l’Etat

L'État a mis en place un prêt pour ceux qui cherchent un prêt étudiant sans garant -caution- parentale ou d’un tiers-. Il est garanti par l’Etat en partenariat avec certains établissements bancaires. D’un montant maximum de 15 000 €, il est ouvert à l'ensemble des étudiants de moins de 28 ans, de nationalité française ou citoyen d'un pays de l'Espace économique européen. Vérifiez si votre banque le propose.

Bien se renseigner sur les modalités du prêt étudiant

Il n’est pas rare que durant les études, la situation d'un étudiant évolue selon les changements de projets. Renégociation, rachat anticipé de prêt (selon la loi Scrivener du 10 janvier 1978), prolongation du différé, renseignez-vous sur toutes les modalités et conditions de votre prêt avant de souscrire.

Crédit photo : Getty Images