A lire dans la même thématique

Où peut-on voyager et quelles sont les restrictions cet été ?

Le gouvernement encourage les Français à réserver leurs vacances et à partir cet été, tout en restant dans l’Hexagone. Mais quelles sont les règles pour voyager en-dehors des frontières françaises ?

Flexibilité, simplicité, budget : le Coliving possède de nombreux atouts. Mais les places sont limitées dans ce type d’hébergement qui en est encore à ses débuts en France.

31 mars 2021

La Rédaction

Coliving : définition

Qu’est-ce que le Coliving ? Il s’agit d’un concept d'habitat partagé. En plus d’un logement, ce type d’habitat offre des services mutualisés, tout en partageant des espaces de vie. Il s’adresse notamment aux jeunes actifs ou aux travailleurs en mobilité.

Bon à savoir

Le Coliving permet d’accéder à différents services hôteliers tels que le ménage, la blanchisserie, la conciergerie, la mise à disposition d’un mode de transport (vélo ou trottinette électrique…). Ce modèle se situe donc à mi-chemin entre l’hôtellerie et la colocation.

1. A vous la vie de bohême !

Le Coliving se développe principalement dans les grandes métropoles. Ce type d’habitat vise en priorité ceux qui sont de passage ou ont besoin d’un logement pour une courte durée (jeunes actifs, travailleurs en mobilité, personnes récemment séparées et dans l’attente de trouver un nouveau logement…).

Un des principaux atouts du Coliving est ainsi sa très grande souplesse. Grâce à des baux d’une durée moyenne allant d’un mois à un an, les colivers sont libres d’ajuster leur durée d’occupation à leurs besoins réels. Ils jouissent en outre de délais de préavis courts.

2. Un logement clé en main

Avec le Coliving, vous bénéficiez d’un logement prêt à être utilisé. Vous versez un loyer "tout compris" qui inclut le coût du logement et les charges, bien entendu, mais aussi les services mutualisés ou encore l’assurance habitation. Cerise sur le gâteau, certains gestionnaires ont développé des solutions technologiques qui facilitent le partage des espaces de vie ou l’accès aux services avec la possibilité, dans certains cas, de commander les services de l’immeuble depuis une application mobile.

Le Coliving permet de profiter de la vie en collectivité, tout en conservant son indépendance avec un espace privatif. Vous disposez par exemple de votre propre réfrigérateur. A ne pas confondre, donc, avec la colocation !

3. Des économies en perspective

Le Coliving permet également de réaliser des économies. Le gain mensuel moyen sur le budget logement s’élève ainsi à 155 € selon le magazine Forbes.

"Par rapport à un résidentiel classique meublé qui revient à 1 005 € par mois en moyenne à Paris, le Coliving (850 € par mois) permet de réaliser une réelle économie.", ajoute le média spécialisé1.

Le Coliving attire déjà de nombreux adeptes et les places sont chères. Le contexte actuel tend à renforcer la demande mais aussi l’offre.

"Avec la crise, le Coliving semble encore plus répondre aux besoins actuels, en particulier en matière de renforcement du lien social. Et face aux perspectives désormais dégradées dans l'immobilier tertiaire, les gestionnaires de fonds et institutionnels y voient une belle opportunité de croissance.", constate l’institut Xerfi2.

Enfin, sachez qu’il est vivement conseillé de visiter le logement et de rencontrer ses colivers avant d’emménager.

1https://www.forbes.fr/business/coliving-la-revolution-de-limmobilier-all-inclusive/
2https://www.xerfi.com/presentationetude/L-acceleration-du-marche-du-coliving-attire-de-nouveaux-entrants_20BAT62

Crédit photo : Getty images