A lire dans la même thématique

Dons aux associations : qui sont les grands donateurs ?

Les grands donateurs portent la collecte des associations. Mais qui sont-ils ?

Etre généreux, tout en bénéficiant de réductions d’impôt, c’est possible ! Les dons faits au profit d’organismes d’intérêt général donnent lieu à une réduction d’impôt

Les réductions à l’impôt sur le revenu (IR) et celles à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), ne sont pas cumulables. Aussi, un don ne peut-il profiter que de l’une de ces deux réductions. Du coup, en fin d’année, les généreux donateurs font plutôt les dons destinés à obtenir une réduction à l’impôt sur le revenu, alors qu’ils donnent pour l’ISF en mai ou juin, juste avant la date de paiement de l’impôt.

Pour bénéficier de réductions d'impôt, c’est le moment de donner

Effectué fin 2013, votre don ouvrira droit à une réduction de l’impôt à payer en 2014 de 66% de son montant, dans la limite de 20% de votre revenu imposable, à condition que l’organisme bénéficiaire réponde à quelques conditions.

Il doit notamment s’agir d’un organisme d’utilité publique ou d’œuvres d’intérêt général. Si votre don est en partie motivé par la réduction d’impôt, pensez bien à vérifier préalablement que l’organisme bénéficiaire est concerné par ces avantages fiscaux. Lorsque le montant des dons dépasse la limite de 20 % du revenu imposable, l'excédent est reporté sur les cinq années suivantes et ouvre droit à la réduction d'impôt dans les mêmes conditions.

La réduction peut être plus élevée, de 75% de votre don dans la limite de 521 euros, puis pour le solde, à nouveau 66% dans la limite de 20% de vos revenus, si l’organisme bénéficie de ce que l’on appelle « l’amendement Coluche », à savoir qu’il s’agit d’un organisme d’aide aux personnes en difficulté (Apprentis d’Auteuil, Croix Rouge française, Médecins Sans Frontières, Médecins du monde, Action Contre la Faim, Handicap International, Secours populaire, Secours catholique, UNICEF…)

En échange de vos dons, vous recevrez un reçu fiscal, qui vous permettra de justifier de votre droit à réduction d’impôt.

Donner avant le 15 juin pour réduire son ISF

Vous pouvez obtenir une réduction d'ISF si vous investissez dans les PME ou si vous faites des dons à des organismes d’intérêt général. Dans le premier cas, la réduction est limitée à 45 000 euros, dans le second cas à 50.000 euros.

Attention, ces deux plafonds ne sont pas cumulables. Si vous décidez de panacher les deux types d’investissements, les PME et les dons, le plafond est au total de 45.000 euros. Ce n’est que si vous faites seulement des dons que vous pourrez profiter du plafond de 50 000 euros.

Mais ce n’est pas tout, outre cet avantage en termes de plafond, le montant de la réduction est également plus élevé pour les dons, pour lesquels vous pouvez obtenir une réduction à hauteur de 75% de vos versements, contre 50% pour les investissements dans les PME.

Comme pour limpôt sur le revenu, certains organismes seulement vous permettent de bénéficier de la réduction. La liste de ces organismes est consultable sur le site du ministère de l’économie et des finances.

Lire également :