A lire dans la même thématique

Salaire brut, salaire net : savez-vous évaluer l’écart ?

Si vous êtes salarié dans le privé vous savez sans doute que la différence entre le salaire brut et le salaire net n'est pas fixe car il dépend de votre statut. Comment cela s'applique ?

Vous allez percevoir en 2018 des intérêts de livret ? Connaissez-vous les différences du régime fiscal qui leur sera appliqué par rapport à 2017.

Instauration d’une taxation forfaitaire unique à 30 % en 2018

Hormis ceux des livrets d’épargne réglementée (Livret A, LDDS…), les intérêts de livrets sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Le régime fiscal a été profondément transformé à compter du 1er janvier 2018 avec un prélèvement unique à la source de 30 % dont 12,80 % au titre de l’impôt sur le revenu (IR) et 17,80 % pour les prélèvements sociaux (PS). Toutefois le dispositif prévoit que les ménages qui y auraient intérêt -parce qu’ils sont peu ou pas imposés- pourront opter pour le barème progressif mais pour l’ensemble de leurs revenus entrant dans le champs d’application du PFU.

Pour rappel, le régime à l’IR antérieur - applicable aux intérêts perçus en 2017- prévoyait hors PS de 15,5. % :

  • une imposition au barème progressif,
  • une option pour un taux forfaitaire de 24 %, si le montant perçu par le foyer fiscal n’excédait pas 2 000 € sur l’année, limitant ainsi l’imposition globale à 39,50 %.

Sauf cas de dispense un prélèvement de 24 % était opéré à la source soit 39,50 % PS compris qui tenait lieu d’acompte au titre de l’IR.

Tableau comparatif : quelles différences entre l’imposition globale entre 2018 et 2017

Quel est l’impact du PFU à 30 % sur votre niveau d’imposition globale ? La comparaison dépend de votre taux marginal d’imposition. A noter que le taux des prélèvements sociaux est passé de 15,50 % à 17,20 % au 1er janvier 2018 et que pour rappel, la déductibilité de la CSG (taux de 5,10 % en 2017 et 6,80 % en 2018) ne s’applique que lorsque les revenus du patrimoine sont soumis au barème progressif, et non à un taux proportionnel comme c’est le cas dans le cadre du PFU.

Le tableau ci-dessous prend en compte l’impôt sur le revenu, les prélèvements sociaux et la CSG déductible dans les cas où elle s’applique.

TMI (taux marginal d'imposition)

Taxation globale 2017

(intérêts < 2 000 €)

Taxation globale 2017

(intérêts > 2 000 €)

Taxation globale 2018
0 % 15,50 % (Prélèvement social) 15,50 % (Prélèvement social) 17,20 % (Prélèvement social)
14 % 28,79 % 28,79 % Prélèvement forfaitaire unique à 30 %
30 % Prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) à 24 % soit 39,50 % 43,97 %
41 % 54,41 %
45 % 58,21 %

istock : Photodjo