A lire dans la même thématique

Prélèvement à la source : à quel taux aura lieu le prélèvement ?

En janvier 2019, l’impôt sur le revenu sera prélevé à la source notamment pour les salariés. Mais comment est déterminé le taux qui s’appliquera aux revenus ?

Le maintien du taux du Livret A au 1er février 2017 a été officialisé dès novembre dernier par le Gouvernement, faisant suite à la proposition du Gouverneur de la banque de France.

10 janvier 2017

Caroline de Francqueville

Il a par ailleurs été décidé de modifier la formule de calcul de son taux.

1er février 2017 : taux du livret A maintenu à 0.75%

L’été dernier, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau proposait de maintenir à 0.75 % au 1er aout 2016 le taux du livret A. Au même moment, il avait préconisé de le maintenir également « inchangé au 1er février prochain », dans une « optique de stabilité ». Le Gouvernement avait alors accueilli positivement cette proposition.

Michel Sapin, ministre de l’économie et des finances a officialisé cette décision de maintien en novembre dernier :  « le taux du livret A ne baissera pas et sera maintenu au 1er février 2017 à 0,75% », peut on lire dans le communiqué ministériel.

Un taux inchangé depuis août 2015

Ainsi, cela fait plusieurs mois que le taux du Livret devant s’appliquer à partir de février 2017 est connu. Ce taux de rémunération de 0,75%, maintenu jusqu’au 1er août 2017, reste celui en vigueur depuis août 2015.

Le niveau de rémunération du livret A taux conditionnant celui de plusieurs autres produits dont le Livret de développement durable, le Livret d’épargne populaire, le livret jeune, le compte épargne logement, leurs taux sont donc également maintenus au 1er février.

Une nouvelle méthode de calcul

Dans un communiqué de presse publié le 9 novembre dernier, Bercy a confirmé les deux modifications techniques apportées à la formule de calcul de la rémunération du livret A, afin de prévenir toute variation brutale, à la hausse ou à la baisse, de ce taux et d’éviter une divergence excessive entre les taux de marché et la rémunération de l’épargne.

Pour rappel, l’ancienne formule datant de juillet 2004, prévoyait de prendre la plus grande des valeurs entre l’inflation majorée de 0,25 point de pourcentage et la moyenne entre l’inflation et la moyenne de l’Eonia et de l’Euribor 3 mois.

En quoi consistent ces mesures ? D’un côté, les indices utilisés dans la formule que ce soit pour les taux monétaires ou l’inflation seront désormais lissés sur 6 mois. De l’autre, la majoration de taux de 0.25 point par rapport à l’inflation sera suspendue lorsque « l’écart entre l’inflation et les taux monétaires est supérieur ou égal à 0,25 point de pourcentage ».

Avec la mise en place de cette réforme, le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé viser plusieurs objectifs : « maintenir une rémunération attractive pour les épargnants, préserver la qualité du financement du logement social, rendre plus prévisible et lisser l’évolution du taux du livret A. »

Cette nouvelle formule ne s’appliquera donc pas à l’occasion de la prochaine échéance de révision du taux, le 1er février 2017. Il faudra donc attendre le 1er août 2017 pour voir, éventuellement, la nouvelle formule utilisée.