A lire dans la même thématique

Un chèque alimentaire, pour quoi faire ?

Faisant suite aux déclarations du président de la République devant la Convention citoyenne pour le climat, le gouvernent planche sur la création d’un chèque alimentaire durable.

Faisant suite aux déclarations du président de la République devant la Convention citoyenne pour le climat, le gouvernent planche sur la création d’un chèque alimentaire durable.

25 octobre 2021

La Rédaction

Alors que la hausse des prix de l’énergie a poussé le gouvernement à proposer un chèque énergie – entre autres mesures –, c’est une autre forme de coup de pouce financier qui pourrait voir le jour pour améliorer le quotidien des Français.

Une nouvelle aide financière pour les ménages

Cette mesure, c’est le chèque alimentaire durable. Sa création avait déjà été annoncée dès la mi-décembre 2020 par Emmanuel Macron, devant la Convention citoyenne pour le climat.

Cette nouvelle aide serait avant tout destinée aux ménages précaires. Entre 5 et 8 millions de personnes pourraient en bénéficier. Le chèque serait d’un montant compris entre 30 et 60 euros par mois, et serait distribué via les CCAS. Une orientation somme toute assez logique, puisque les centres communaux d’action sociale, qui existent parfois à l’échelon intercommunal, sont les acteurs locaux des politiques sociales.

Bon à savoir

Vous souhaitez suivre votre budget au plus près ? Grâce à l’application Mes Banques de BforBank, vous avez la possibilité de consulter tous vos soldes en un clin d’œil !

Encourager une consommation responsable

Le chèque alimentaire durable ne se limite pas à un simple coup de pouce financier pour les ménages aux revenus modestes. Il s’agit également, pour le gouvernement, d’encourager la consommation de produits locaux, voire issus de l’agriculture biologique.

Les objectifs de cette mesure sont multiples. Il s’agit tout à la fois de développer les circuits courts, soutenir le revenu des agriculteurs – lourdement touchés par les épisodes de gel en 2021 – et rendre le "bien manger" plus accessible. Le gouvernement entend ainsi lutter contre "l’inégalité sociale nutritionnelle", pour reprendre une expression utilisée par le ministre de l’Agriculture, sur les ondes de RTL en avril 2021.

Vers une mise en œuvre complexe ?

Plusieurs aides, distribuées par les CCAS, les associations ou encore les caisses d’allocations familiales, existent déjà. Pourtant, le chèque alimentaire durable pourrait s’avérer plus complexe à mettre en œuvre. Pour son déploiement, le gouvernement évoque désormais la date de 2022.

Plusieurs questions n’ont pas encore trouvé de réponses : comment cibler précisément les ménages bénéficiaires ? Qui doit être en première ligne pour distribuer le chèque alimentaire durable ? Quel sera son montant définitif ? Au mois de septembre, le ministre de l’Économie a indiqué que le dispositif était en cours de finalisation. Deux rapports officiels doivent permettre de préciser les contours du dispositif, l’un mi-octobre et l’autre en janvier prochain.

Crédit photo : Getty images