A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

Si la bourse n’offre pas de rendement garanti, il est possible d’investir avec un risque limité en faisant preuve de méthode. Retrouvez nos conseils pour investir.

"Sur 40 ans, les actions présentent des niveaux de performance plus élevés que ceux des autres actifs.", analyse l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF), dans l’édition 2021 de son étude sur les performances comparées des placements entre 1980 et 2020.  Si le temps est un allié précieux pour gagner de l’argent grâce à la bourse, ce n’est pas la seule astuce.

Bon à savoir

Avec la Bourse par BforBank, vous bénéficiez de nombreux outils d’aide à la décision. ProRealTime par BforBank, analyse fondamentale des valeurs, analyse graphique dynamique, analyse technique, consensus des analystes : faites votre choix !

  1. Investir avec un horizon de temps long

La bourse progresse tendanciellement sur le long terme. Mais cette observation ne se vérifie pas toujours à moyen terme. Tensions géopolitiques, crise sanitaire, mesures de rétorsion commerciale contre des pays : l’actualité récente a montré qu’il était difficile voire impossible de prédire l’évolution des bourses sur un horizon de temps court. C’est pourquoi il est conseillé d’investir sur une durée de 5 à 8 ans, au minimum.

  1. Étaler ses versements dans le temps

Lorsque vous achetez des actions ou des parts d’OPCVM en une seule fois, vous risquez d’investir sur les plus hauts et de mettre du temps à récupérer votre prix de revient. Inversement, étaler vos versements dans le temps vous permet de lisser le prix de revient et, ainsi, d’augmenter vos chances de gains. Toutefois, il est important de rappeler qu’investir en bourse présente un risque de perte en capital. Il est donc recommandé de n’investir que les fonds dont vous n’avez pas besoin à courte échéance.

  1. Mixer les instruments et les types de gestion

Si vous vous intéressez à la bourse, il est légitime de souhaiter consacrer du temps à la sélection des titres qui composent votre portefeuille. Toutefois, il peut aussi être bon de vous appuyer sur l’expertise de professionnels. D’où l’opportunité de mixer les instruments (titres vifs, OPCVM, ETF…), les types de gestion (active ou passive) et, pourquoi pas, de mettre en place un mandat de gestion.

  1. Rééquilibrer ses lignes régulièrement

Tous les titres de votre portefeuille ne progressent pas au même rythme, même s’il peut y avoir un biais haussier ou baissier qui insère les actions d’un indice dans une même dynamique. En fin d’année ou chaque semestre, vous pouvez écrêter les lignes qui ont le plus performé afin de rééquilibrer la pondération de votre portefeuille.

  1. Savoir prendre ses bénéfices

Quand vendre en bourse ? La réponse à cette question est loin d’être évidente. Mais il faut parfois savoir vendre un titre lorsqu’il a bien performé… au risque de manquer une partie de la hausse. Savoir prendre ses bénéfices avant de réinvestir s’avère parfois la décision la plus sage.

Crédit photo : Getty Images