A lire dans la même thématique

Quelles donations après 80 ans ?

Il n’existe pas d’âge idéal pour donner et chaque situation est propre. Mais quelles donations sont possibles après 80 ans ?

Selon le FMI, la pandémie et le variant Omicron, l’envolée de l’inflation, les risques géopolitiques et les difficultés d’approvisionnement font partie des principaux risques à surveiller en 2022.

07 février 2022

La Rédaction

S’il est impossible de prédire avec certitude l’avenir, on peut tout du moins identifier les grandes tendances qui ne manqueront pas de marquer l’année 2022, sur le plan économique comme sur le plan boursier.

Bon à savoir

Besoin de diversifier votre portefeuille pour faire face aux incertitudes des marchés ? Retrouvez nos 2 000 fonds sans droits d’entrée proposés par plus de 80 sociétés de gestion françaises et internationales référencées.

La poursuite de la crise sanitaire

"La propagation rapide du variant Omicron laisse présager que la pandémie continuera probablement de perturber l’activité économique à court terme.", affirme la Banque mondiale1. En cas de restrictions sanitaires en 2022, le ralentissement des économies américaine et européenne pourrait se traduire par une moindre croissance des économies émergentes et en développement.

La hausse des prix, temporaire ou durable ?

Aux Etats-Unis, l’inflation s’est établie à 7% en 2021. En zone euro, les prix ont progressé de 5% en décembre 2021 sur les douze derniers mois. Ce retour de l’inflation pourrait pousser les banques centrales, à commencer par la Fed américaine, à réduire leurs programmes d’achat d’actifs, dans un premier temps, puis augmenter leurs taux, dans un second temps. En cas de hausse des taux, les investisseurs pourraient être tentés d’acheter des obligations et de vendre des actions.

Parallèlement, qui dit hausse des prix dit nécessité pour les entreprises de répercuter leurs coûts dans leurs prix de vente afin de maintenir leurs marges. Mais toutes les sociétés ne sont pas dotées d’un pouvoir de fixation des prix et une inflation plus durable pourrait avoir des effets dommageables pour ces entreprises.

La montée des tensions géopolitiques

Tensions en Ukraine, guerre commerciale Chine-Etats-Unis, Taïwan : les sources de tensions géopolitiques ne manquent pas en 2022. Le monde devenu multipolaire est traversé par des risques de crises diplomatiques voire de conflits. Avec des impacts variés sur l’économie mondiale : sanctions commerciales, hausse des droits de douane sur certaines importations, envolée des prix des matières premières et de l’énergie… Cette complexité peut être source de surcoûts pour les entreprises, notamment celles qui dépendent du commerce mondial en 2022.

Les tensions sur les approvisionnements

Alors que certaines chaînes de production tournent au ralenti – notamment du fait des contaminations au Covid-19 – et que l’économie des pays développés a fortement accéléré en 2021, provoquant une forte hausse de la demande, certains composants comme les semi-conducteurs sont devenus difficiles à approvisionner. Certaines matières comme le bois ont vu leurs prix flamber au cours de l’année passée. Pour les secteurs industriels en particulier, cela peut provoquer un allongement des délais de livraison, des prix en hausse ou des ruptures d’approvisionnements. Là encore, l’impact sur les ventes et le résultat des entreprises pourrait ne pas être neutre.

1https://www.banquemondiale.org/fr/news/press-release/2022/01/11/global-recovery-economics-debt-commodity-inequality

Crédit photo : Getty images