A lire dans la même thématique

3 assurances à connaître pour un investissement locatif

Vous êtes propriétaire bailleur et souhaitez protéger votre investissement ? Découvrez trois assurances incontournables.

Et si vous profitiez de la rentrée pour faire le point sur votre portefeuille boursier ? Voici quelques pistes pour bien vous préparer.

18 septembre 2020

La Rédaction

Même si certains indices, comme le S&P 500, ont retrouvé leur niveau d’avant-crise, les bourses mondiales restent marquées par une importante volatilité. Voici 5 idées pour vous préparer à une rentrée animée.

1. Faire le point sur la composition de son portefeuille

Pour investir en Bourse, vous avez le choix entre plusieurs enveloppes : le compte-titres ordinaire (CTO), le PEA, le PEA-PME ou encore les unités de compte en assurance-vie. Chacun de ces produits n’obéit pas aux mêmes règles et se caractérise par une fiscalité différente.

Par exemple, le PEA et le PEA-PME permettent tous deux d’investir dans des valeurs françaises et européennes dans le cadre d’une fiscalité attractive. Le CTO et l’assurance-vie offrent la possibilité d’internationaliser votre portefeuille, avec une taxation des plus- ou moins-value différenciée.

La rentrée, c’est le moment de faire le point sur vos investissements et leur répartition entre les différentes enveloppes.

2. Rééquilibrer la répartition si nécessaire

La rentrée, c’est également le moment idéal pour prendre du recul. Vous pouvez notamment examiner la diversification de votre portefeuille, selon différents critères qu’il vous appartient de définir (secteurs, zones géographiques, etc.).

Vous pouvez profiter de la rentrée pour revendre certaines valeurs ou renforcer certaines lignes, dans le but de rééquilibrer vos investissements. A vous d’affiner votre stratégie !

3. S’informer sur les principaux risques et opportunités

Tensions sino-américaines, présidentielle américaine, politique monétaire des banques centrales, crise sanitaire, plans de relance : de nombreux facteurs vont probablement avoir un impact sur les bourses du monde entier, au cours des prochains mois.

A partir de vos différents outils (presse, outils proposés par votre banque…), vous avez l’opportunité de vous tenir informé.

4. Définir son plan de versements

Il est permis de répartir ses investissements dans le temps afin de lisser le prix de revient.

En fonction de vos projets, de votre budget et de vos objectifs patrimoniaux, vous pouvez ainsi définir votre plan de versements jusqu’à la fin de l’année, en fixant un montant à investir chaque mois.

5. Se préparer à un éventuel rallye boursier de fin d’année

Certaines nouvelles, telles que la découverte d’un vaccin contre la Covid-19, pourraient jouer le rôle de catalyseur pour la Bourse. Le regain d’optimisme des investissements pourrait se traduire par une envolée des cours et conduire à un rallye de fin d’année.

Dans le cas où cette hypothèse se réaliserait, différentes approches peuvent être étudiées selon votre profil d’investisseur et votre stratégie de placements :

  • En conservant des liquidités pour être en capacité d’investir le moment venu
  • En identifiant en amont les valeurs à acheter (ou à vendre pour prendre ses bénéfices).

Bon à savoir

A l'approche du mois de décembre, on assiste parfois à un rallye de fin d'année. Selon le journal Les Echos, "statistiquement, les années de hausse se clôturent, neuf fois sur dix, sur un rallye dans la dernière quinzaine de décembre".1  Au-delà du moral des investisseurs, des éléments techniques sont à prendre en compte comme le nettoyage de bilan sur les portefeuilles des gérants.

La rentrée fait partie des moments clés pour remettre à plat son portefeuille, en fonction du contexte et de ses objectifs.

1 https://www.lesechos.fr/patrimoine/placement/faut-il-sattendre-a-un-rally-de-fin-dannee-1152367

Crédit photo : Getty images