A lire dans la même thématique

Placements, pouvoir d'achat, salaires : quel sera l’impact de l'inflation ?

La reprise économique s’accompagne d’un retour de l’inflation, avec des conséquences bien réelles sur votre porte-monnaie et votre patrimoine. Comment vous adapter à cette nouvelle donne ?

Le trading peut recouvrir des formes très variées d’investissement. Tour d’horizon de cinq techniques de trading pour les investisseurs avertis.

11 décembre 2020

La Rédaction

Réservé aux profils spéculatifs, le trading consiste à acheter des actifs financiers uniquement dans le but de les revendre ensuite plus chers souvent à très court terme (par opposition à la gestion "en bon père de famille" axée sur le long terme). On peut citer cinq techniques principales. Quelles sont les différences entre le day trading, le swing trading ou le trading d’actualité ? La réponse ci-dessous.

1. Le scalping

Qu’est-ce que le scalping en bourse ? Le scalping consiste à acheter et vendre des produits financiers dans des laps de temps très courts. Cette technique a pour but de gagner seulement quelques points sur le marché.

2. Le day trading

Le day trading consiste à faire des allers-retours dans la journée, parfois en échangeant plusieurs fois la même valeur. Cette technique a pour but de générer une plus-value avant la fermeture du marché. Les achats et les ventes sont toujours clôturés avant la fin de la journée.

Bon à savoir

Pendant les heures de fermeture du marché, le portefeuille du day trader est complètement liquide. Cela signifie que l’intégralité des versements et gains apparaissent sur son compte-espèces.

4. Le trading d’actualité

Le trading d’actualité, qu’est-ce que c’est ? Cette technique consiste à définir des positions sur les marchés boursiers à partir de l’analyse de l’actualité. Parmi les sources d’information qui peuvent être utilisées : des notes d’analystes, des communiqués de presse, des annonces gouvernementales… Cette technique a pour finalité d’exploiter l’effet d’une annonce quelle qu’elle soit – révision des objectifs d’une entreprise, accord de libre-échange… – sur les anticipations des autres investisseurs.

Le trading d’actualité nécessite beaucoup de réactivité, au risque d’investir trop tard une fois que l’information est "incorporée" dans les cours.

5. Le trading de position

Le trading de position consiste à conserver un dossier, choisi pour la qualité de ses fondamentaux dans une optique de long terme. Il constitue sans doute la technique de trading la moins dépendante des fluctuations des marchés.

Ces techniques de trading demeurent réservées aux initiés. Si vous êtes investisseur de long terme, vous ne serez peut-être pas amené à les employer. Toutefois, en utilisant une ou plusieurs de ces techniques de trading, vous pouvez prendre régulièrement vos bénéfices et ainsi contribuez à développer votre épargne.

A lire également :

Le vocabulaire boursier à connaître – OPA, volatilité boursière, risque de change 

Le vocabulaire boursier à connaître : objectif de cours, prendre ses bénéfices, solder une position

Crédit photo : Getty images