A lire dans la même thématique

Ce qui change le 1er janvier 2021

Quelles principales mesures entrent en vigueur le 1er janvier 2021 ? Certaines sont susceptibles d’impacter les finances personnelles des particuliers.

Sur le marché des actions américaines, il existe trois indices phares : le Dow Jones Industrial Average, le S&P 500 et le NASDAQ. Que faut-il savoir à leur sujet ?

27 novembre 2020

La Rédaction

Un indice boursier est composé d’un ensemble de valeurs qui peuvent notamment avoir pour point commun une orientation sectorielle (industrie, nouvelles technologies…) ou géographique.

Ce portefeuille de titres peut être calculé de deux manières différentes :

  • soit toutes les sociétés ont le même poids dans l’indice (méthode de l’équipondération) ;
  • soit le poids de chaque société est proportionnel à sa taille de capitalisation (méthode de la capitalisation).

En ce qui concerne les actions américaines, il existe trois grands indices à connaître absolument : le Dow Jones Industrial Average, le S&P 500 et le NASDAQ.

1. Le Dow Jones Industrial Average : un indice très ancien

Créé en 1896 par Charles Dow et Edward Jones, le Dow Jones Industrial Average est le plus vieil indice boursier du monde. Son histoire reflète celle des grandes révolutions industrielles, telles que le chemin de fer ou encore l’électrification des Etats-Unis. Cet indice s’est construit à partir du cours des actions de douze sociétés cotées à la bourse de New York. Il compte aujourd’hui trente valeurs.

Le Dow Jones est calculé selon la méthode de l’équipondération.

2. Le S&P 500 : l’indice le plus représentatif des sociétés américaines

Le S&P 500 est considéré comme l’indice le plus représentatif de l’économie américaine. "S&P 500" est l’abréviation de "Standard & Poor’s 500", du nom de la célèbre agence de notation. Le S&P 500 reflète la capitalisation de 500 grandes entreprises cotées sur les bourses américaines.

Le S&P 500 est calculé selon la méthode de la capitalisation.

Bon à savoir

Plusieurs supports permettent de profiter de la bonne tenue de la croissance américaine. Retrouvez notre sélection de fonds investis en actions américaines.

3. Le NASDAQ : pour miser sur la vague technologique

Le NASDAQ est l’abréviation de National Association of Securities Dealers Automated Quotations. Cette terminologie est à la fois le nom d’un marché d’actions (au même titre que le New York Stock Exchange, par exemple) et de l’indice qui mesure l’évolution de ce marché.

Le NASDAQ est principalement composé d’entreprises de technologie, d’internet et des télécoms. Le NASDAQ 100 regroupe les 100 premières entreprises composant cet indice, au premier rang desquelles les GAFAM (Google/Alphabet, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

Le NASDAQ est calculé selon la méthode de l’équipondération.

Vous souhaitez suivre un ensemble de valeurs mais ne disposez pas d’un portefeuille suffisamment important pour embrasser toute la côte ? En utilisant les ETF (ou trackers), vous avez la possibilité de suivre un indice tel que le S&P 500 ou encore le NASDAQ. Ces outils de gestion passive – au même titre que les OPCVM – sont particulièrement utiles pour s’exposer à des marchés internationaux sans disposer de connaissances approfondies sur les valeurs qui les composent.

Crédit photo : Getty images