A lire dans la même thématique

Quel budget prévoir pour les études supérieures de son enfant ?

Les études supérieures, ça coûte cher ! Logement, nourriture, école, frais de scolarité… Poste par poste, comment estimer au mieux le budget nécessaire pour un étudiant ?

Lorsque vous achetez des actions via votre compte-titres ordinaire (CTO) ou votre plan d’épargne en actions (PEA), vous avez la possibilité de passer différents types d’ordres.

24 octobre 2022

La Rédaction

Durée de validité, plage de déclenchement, seuil : vous avez la possibilité de jouer sur de nombreux paramètres. Il est donc important de bien connaître les différents types d’ordres pour pouvoir optimiser sa stratégie boursière.

Bon à savoir

ProRealTime par BforBank, analyse fondamentale des valeurs, analyse graphique dynamique, analyse technique, consensus des analystes : accédez à de nombreux outils et services chez BforBank.

Les ordres "au marché"

Un ordre au marché est exécuté prioritairement par rapport aux autres ordres de bourse. Ce type d’ordre permet d’acheter ou de vendre une quantité de titres sans aucune condition de prix. Attention, cela signifie donc que vous n’avez aucune maîtrise du coût de l’opération. Dès qu’un acheteur ou un vendeur se présente, l’ordre est réalisé : cela présente ainsi l’avantage d’acheter ou de vendre rapidement.

Les ordres d'achat "à cours limité"

Un ordre à cours limité permet à l’investisseur de fixer un montant maximum, à la vente comme à l’achat. Autrement dit, ce type d’ordre permet de dire "J’achète au prix maximum de…" ou "Je vends au prix maximum de…". Un ordre à cours limité constitue une sécurité pour l’investisseur : cela lui permet d’éviter d’acheter trop haut ou, au contraire, de vendre trop bas.

Cependant, les ordres d’achat à cours limité nécessitent une bonne maîtrise des marchés boursiers. Par exemple, si vous décidez d’une limite trop basse à la vente, vous risquez de manquer le potentiel de hausse de la valeur que vous détenez en portefeuille. À l’inverse, une limite trop haute présente également un risque : si le titre n’atteint pas le niveau espéré, il risque de redescendre avant que vous n’ayez vendu.

Les ordres "à seuil"

L’ordre à seuil de déclenchement est également appelé "ordre stop". Comme son nom l’indique, il permet de passer un ordre au marché à partir du moment où le cours d’une action atteint un seuil particulier. S’il s’agit d’un achat, l’ordre se déclenchera au cours préalablement déterminé ou au-dessus de ce cours. S’il s’agit d’un ordre de vente, l’exécution se fera à ce cours ou en-dessous du seuil fixé. Les ordres de vente stop sont particulièrement utiles pour sécuriser les gains.

Les ordres "à plage de déclenchement"

Un ordre à plage de déclenchement permet de fixer une deuxième limite en plus du seuil de déclenchement. Une fois le seuil atteint, l’ordre est exécuté comme un ordre à cours limité et peut donc être réalisé partiellement.

Deux éléments essentiels permettent de classifier les différents ordres de bourse : le temps (c’est-à-dire la date à laquelle l’ordre sera exécuté) et le prix (c’est-à-dire le cours d’exécution de l’ordre). Le choix entre tel ou tel type d’ordre dépend donc de vos priorités.

Crédit photo : Getty Images