A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

C’est une nouvelle émanation de la blockchain : le Social Token. Qu’il soit à l’effigie d’une célébrité ou d’une communauté internet, ce type de jeton se multiplie. De quoi parle-t-on ?

07 mars 2022

La Rédaction

Les tokens (ou jetons non fongibles) s’invitent partout dans notre quotidien. Dernier avatar de cette tendance protéiforme, le Social Token (ou jeton social). De quoi s’agit-il ?

Social Token : définition

Un Social Token est un actif numérique qui peut s’appuyer sur la réputation d’une marque, d’un individu (chanteur, musicien, influenceur sur les réseaux sociaux…) ou encore d’une communauté. Le plus souvent, cette communauté se constitue librement sur internet. Il peut notamment s’agir d’un groupe de personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt sur les réseaux sociaux.

Mais à quoi sert un Social Token concrètement ? Ce système permet par exemple à un artiste de distribuer à ses fans un jeton gratuit. Cette forme de récompense favorise l’adhésion et contribue à souder la communauté. Pour autant, si l’obtention du Social Token n’est pas toujours payante, son attribution se fait généralement dans le cadre d’opérations bien spécifiques qui génèrent des revenus pour l’artiste qui en est à l’origine : vente de merchandising (ensemble des produits associés à l’identité d’un artiste), vente d’une exclusivité (mixtape, nouveau single, chanson inédite…), inscription sur la page de l’artiste sur un réseau social…

Bon à savoir

Envie d’en savoir plus sur la "token revolution" ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir à propos des NFT dans notre article sur Le Mag.

Une nouvelle forme de monnaie ?

Les Social Tokens constituent déjà une source de revenus complémentaires pour les stars et autres groupes internet. Alors que la plupart des manifestations étaient annulées pendant la pandémie, certains artistes particulièrement présents sur la Toile ont pu compter sur les Social Tokens pour développer des revenus annexes.

D’autres ont pu se lancer ou tester une nouvelle direction artistique. Non sans rappeler les techniques de financement participatif (crowdfunding), le Social Token constitue ainsi un nouveau moyen de soutenir des projets.

Mais le Social Token peut-il devenir une monnaie ? Il est encore trop tôt pour le dire. Sans doute les tokens à l’effigie des stars et clubs les plus connus pourraient-ils connaître un attrait spéculatif, voire servir de moyen d’échange. Cependant, il est difficile de généraliser.

Un actif très volatil

Comme la plupart des cryptoactifs, le Social Token est éminemment volatil. Sa valeur est corrélée à des facteurs intangibles et difficilement maîtrisables, tels que l’image et la réputation d’une célébrité ou encore la réussite d’un projet donné.

Les Français semblent accueillir cette tendance avec prudence, comme le montre une récente étude Ifop :

"Si on leur offrait un objet numérique sous forme de NFT, un quart (25%) des Français trouveraient que c’est un réel actif susceptible de prendre de la valeur dans le futur, tandis que les trois quarts restants (75%) le considéreraient plutôt comme un produit purement ludique, sans intérêt en termes d’investissement." 1

1 https://www.ifop.com/publication/cryptomonnaies-et-nft-folie-speculative-ou-revolution-technologique/

Crédit photo : Getty images