A lire dans la même thématique

CTO, PEA, quel support choisir pour investir en bourse en 2018 ?

Quel est l’impact de la nouvelle fiscalité 2018 pour vos investissements en actions?

La génération d’idées d’investissement peut avoir des origines diverses, mais il existe des outils qui peuvent faciliter le travail d’un investisseur.

Les investisseurs professionnels ont généralement accès à des outils de « screening » perfectionnés ainsi qu’à l’assistance de courtiers qui leur fournissent des listes de valeurs, voire de paniers de titres répondant à certains critères  : titres à rendement élevé, valeurs exposées aux marchés émergents ou à la hausse du dollar…

L’investisseur particulier n’a pas accès à ces outils, mais il existe de moyens de s’informer.

Les courtiers peuvent proposer des outils de « screening », c’est-à-dire de filtrage de la cote à partir d’un nombre souvent limité de critères (PER, rendement du dividende). L’utilisation des ratios boursiers offre l’avantage de pouvoir trouver rapidement des idées d’investissement dans un univers très large de valeurs.

Malheureusement, ces outils offrent souvent trop peu de critères, ce qui peut conduire à manquer certaines opportunités ou oblige l’investisseur à compléter avec son propre travail d’évaluation. Par exemple, Morningstar.fr publie tous les mois plusieurs listes d’idées d’investissement. À partir de la recherche quantitative de la société, est proposée une liste de titres sur et sous-évalués.

Cette liste est déterminée à partir de la surcote/décote des sociétés cotées à la Bourse de Paris par rapport à la valeur intrinsèque estimée de manière quantitative. Cette liste comprend également une appréciation de l’avantage concurrentiel de chaque titre.

BforBank propose également à ses clients de recevoir chaque jour une sélection de titres classés comme suit : les actions les plus sous-évaluées, les plus appréciées d’analystes, les signaux d'achat techniques etc.

La lecture des documents publiés par les sociétés cotées, en particulier leur rapport annuel ou les annonces de résultats, peut enfin constituer une source d’information utile qui peut parfois révéler l’existence d’anomalies de marché.

La présentation des résultats et notamment de ratios clefs - croissance de l’activité, évolution de la marge d’exploitation, taux d’endettement et éventuellement d’autres indicateurs clefs comme la rentabilité du capital ou des fonds propres - peuvent ainsi inciter l’investisseur à regarder de plus près le cas d’une entreprise.

À défaut de conduire à prendre une décision dans l’immédiat - ce qu’il faut éviter de faire dans la mesure du possible - l’émergence d’idées nouvelles doit conduire l’investisseur à approfondir ses recherches et voir si la société est à même de l’aider à atteindre ses objectifs financiers.

Mlogo.gif