A lire dans la même thématique

CTO, PEA, quel support choisir pour investir en bourse en 2018 ?

Quel est l’impact de la nouvelle fiscalité 2018 pour vos investissements en actions?

Après un début d’année marqué par l’attentisme des épargnants, ces derniers ont délaissé en octobre le livret A et favorisé notamment l’assurance-vie.

Après un mois de septembre impacté par des sorties nettes, le Livret A a été marqué en octobre par une forte accentuation du mouvement de décollecte, à 1,58 milliard. Ce chiffre est le plus important depuis deux ans. En revanche, l’assurance-vie a signé le deuxième meilleur mois de collecte depuis janvier 2017. Décryptage.

Deux milliards de décollecte sur le Livret A et le LDDS

Pour le seul mois d’octobre ce sont deux milliards d'euros qui ont été retirés des Livrets A et des Livrets de développement durable et solidaire : le Livret A a enregistré une décollecte de de 1,58 milliard d’euros et le LDDS de 420 millions d’euros.

Il n’y a pas eu pour le livret A de tel mouvement depuis exactement deux ans puisqu’il faut remonter au mois d'octobre 2015 pour obtenir un chiffre supérieur de sorties nettes.

Pour relativiser, il faut rappeler que le mois d’octobre est traditionnellement marqué par le paiement d’impôts et la rentrée scolaire. Ensuite il est difficile d’évaluer le rôle joué par les annonces fiscales impactant les autres produits d’épargne lors de la présentation du Budget 2018 et l’annonce du gel du taux du Livret A à 0,75 % pendant deux ans.

Le Livret A devrait finir l'année avec une collecte positive en raison des chiffres très positifs du début de l’année. Sur les 10 premiers mois, le Livret A a en effet totalisé une collecte positive de 10,47 milliards sur le Livret A et de 1,52 milliard pour le Livret de développement durable et solidaire.

L’assurance-vie en bonne forme

Contrairement au Livret A, l’assurance-vie a enregistré une collecte très positive en octobre à 1,8 milliard d’euros, contre seulement 400 millions d'euros en septembre. C’est le deuxième meilleur chiffre mensuel depuis le 1er janvier, après celui de juillet à 2,6 milliards d'euros. Sur les versements mensuels d’octobre, le taux consacré aux unités de compte a été de 27,1 %.

Depuis le 1er janvier soit sur 10 mois, l’assurance-vie a engrangé 7,2 milliards d'euros, un chiffre près de 2 fois inférieur à celui de 2016 à la même époque (16 milliards d'euros).

L’année 2017 reste marquée par un attentisme liée à l’élection présidentielle mais aussi à l’impact de l’annonce de la réforme fiscale sur l’assurance-vie qui nécessitera beaucoup de pédagogie de la part des professionnels.

Au 31 octobre 2017, l’encours des contrats d’assurance-vie s’élève à 1 682,3 milliards d’euros.

Crédit photo : EduardSV