A lire dans la même thématique

Assurance-vie : en quoi la fiscalité en cas de retrait et en cas de décès est-elle si avantageuse ?

L’assurance-vie propose de nombreux avantages fiscaux que ce soit lors d'un rachat (aussi appelé retrait) ou en cas de décès. Décryptage.

Beaucoup de solutions d’investissement cherchent à engranger le maximum de plus-values dans les hausses et à subir le minimum de pertes dans les baisses. Coup de projecteur sur les fonds multi-actifs.

20 juillet 2020

Michel Lemosof

Fonds profilés, flexibles, patrimoniaux, de performance absolue… Quelle que soit l’appellation, nombre de solutions d’investissement cherchent à engranger le maximum de plus-values dans les hausses et à subir le minimum de pertes dans les baisses. Coup de projecteur sur les bons fonds multi-actifs.

Si vous achetez un fonds de valeurs françaises, d’actions asiatiques ou d’obligations d’entreprises américaines, par exemple, vous dépendrez du comportement du segment de marché concerné. Il vous faudra aussi savoir quand vendre. Une gestion professionnelle, elle, peut vous rendre un service appréciable : celui de sélectionner les ingrédients d’une diversification, à savoir classes d’actifs, devises, pays, secteurs d’activité ou thématiques, et de les panacher à l’intérieur d’un portefeuille, avec des pondérations qui évolueront au gré des anticipations et des valorisations.

Force est toutefois de reconnaître que la catégorie, qui comprend plusieurs centaines de possibilités, est hétérogène. Sur les soixante derniers mois, les moyennes de performance vont de + 7 % à – 6 % par an ! Carmignac Patrimoine est « la » référence. Créé fin 1989, ce fonds qui pèse plus de 10 milliards d’euros, décroche sur un an une performance de + 5,8 % (au 19 juin 2020).

« Notre stratégie actions a réussi l’exploit, notent Rose Ouahba et David Older dans un commentaire de gestion, d’être exposée aux bons secteurs, comme le e-commerce ou les fintech, et de générer de l’alpha [surperformance par rapport à son composite]. »

Un réel engouement pour les fonds multi-actifs

Amundi Patrimoine, ouvert début 2012, enregistre depuis fin 2018 une performance de + 6,8 % (au 19 juin).

« Les investisseurs, soulignent Bruno Saugnac et Raphaël Sobotka dans leur reporting de mai, ont continué de voir le verre à moitié plein, grâce aux signaux positifs sur le plan sanitaire et l’intensification des plans de soutien à l’économie. »

Après avoir privilégié les obligations privées, les gérants ont récemment augmenté l’exposition aux actions.

Dorval Global Convictions Patrimoine, que pilotent Sophie Chauvellier, Gustavo Horenstein et François-Xavier Chauchat, est le produit le plus patrimonial de Dorval Asset Management. Ce fonds « prudent » lancé mi-2018 affiche un score annuel de + 2,3 % (au 19 juin). La stratégie s’appuie sur une analyse macroéconomique, une sélection de titres et une gestion de la couverture du risque. Parmi les autres fonds, Nordea 1 - Stable Return Fund, CPR Croissance Réactive, M&G (Lux) Dynamic Allocation, Pictet-Multi Asset Global Opportunities, Sextant Grand Large, Sycomore Allocation Patrimoine, Eurose, R-co Valor, BL-Global Flexible, Acatis Gané Value Event Fonds et Aviva Flex, le dernier-né, méritent d’être cités.

« Depuis la crise de 2008, les fonds diversifiés ont connu un véritable engouement, soulignent les experts du cabinet Quantalys dans leur Observatoire de la gestion flexible. Les meilleurs gérants savent générer de la performance tout en gardant une volatilité faible. C’est pour cela que de plus en plus d’investisseurs souhaitent leur confier leur argent. »

Crédit photo : Getty Images