A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

Comment le taux du LDDS est-il fixé ? Quel est le plafond du LDDS ? Comment utiliser ce livret d’épargne ? Toutes les réponses à vos questions.

09 février 2022

La Rédaction

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS) appartient à la catégorie des livrets d’épargne réglementés. Sécurisé, disponible et non fiscalisé, ce livret constitue un complément idéal au livret A.

Qu’est-ce que le livret développement durable et solidaire (LDDS) ?

Le LDDS est un livret d’épargne qui remplace l’ancien CODEVI, puis LDD. Ses origines remontent à 1983, année de création du CODEVI. Les intérêts du LDDS sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux : c’est pourquoi on dit que ce livret d’épargne est non fiscalisé.

Bon à savoir

Les fonds du LDDS sont utilisés pour financer les petites et moyennes entreprises (PME) qui font vivre le tissu économique local, ainsi que des initiatives liées au développement durable. Depuis le 1er octobre 2020, il est également possible de faire un don aux acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Quel est le taux du LDDS ?

Le taux du LDDS est de 1% depuis le 1er février 2022. Vous retrouverez dans le tableau ci-après l’historique des taux du LDDS depuis 2011 :

Date d'application

Taux du LDDS

1er février 2011

2,00%

1er août 2011

2,25%

1er octobre 2012

 2,25%

1er février 2013

1,75%

1er août 2013

1,25%

1er août 2014

1,00%

1er août 2015

0,75%

1er février 2016

0,75%

1er août 2016

 0,75%

1er février 2017

0,75%

1er août 2017

0,75%

1er février 2018

0,75%

1er février 2020

0,50%

Les intérêts du LDDS sont calculés par quinzaine. Autrement dit, ils sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois. Si vous avez prévu d’effectuer un versement prochainement, il peut être opportun de le faire avant une de ces deux dates afin de capitaliser des intérêts sur la somme versée le plus tôt possible. Par exemple, un versement effectué le 15 bénéficiera des intérêts de la deuxième quinzaine du mois, ce qui ne sera pas le cas si le versement est fait le 17.

Comment se passe le changement de taux du LDDS ?

Le taux du LDDS est aligné sur celui du livret A. La formule de calcul du taux du livret A est indexée sur l’inflation. Le taux du livret A est recalculé deux fois par an. C’est toutefois le gouvernement qui a le dernier mot et peut décider, ou non, de revoir le taux du livret A et du LDDS.

Bon à savoir

Le taux du LDDS est le même que celui du livret A. Lorsque le taux du livret A augmente, celui du LDDS progresse donc aussi automatiquement.

Combien peut-on épargner sur le LDDS ?

Le plafond du LDDS est fixé à 12 000 euros. Le solde total de votre livret peut toutefois excéder ce seuil, puisque ce plafond ne tient pas compte des intérêts produits au fil du temps.

Qui peut ouvrir un LDDS ?

Le LLDS est réservé aux personnes majeures dont la résidence fiscale se trouve en France. Au sein d’un même foyer fiscal, il est possible de détenir au maximum deux livrets. Cela signifie qu’un mineur peut détenir un LDDS à condition de disposer de ressources propres et de n’être pas rattaché au foyer fiscal de ses parents.

Où et comment peut-on ouvrir un LDDS ?

Le LLDS peut être ouvert dans n’importe quel établissement bancaire proposant cette offre d’épargne. La plupart des banques exigent un versement initial d’un montant minimum de 15 euros. Vous pouvez ensuite effectuer des versements ponctuels ou réguliers, en fonction de vos projets et de vos besoins en matière d’épargne.

Bon à savoir

BforBank propose un large choix de livrets bancaires, qu’ils soient réglementés ou non réglementés. Découvrez le Livret d'épargne BforBank et bénéficiez d’un plafond élevé permettant d'épargner jusqu'à 4 000 000 €.

Pourquoi ouvrir un LDDS ?

Vous pouvez être amené à ouvrir un LDDS pour plusieurs raisons :

  • pour bénéficier de l’absence de fiscalité sur les intérêts ;
  • pour y déposer votre épargne de précaution, notamment si votre livret A est déjà au plafond (fixé à 22 950 euros) ;
  • pour financer l’économie réelle ou des projets liés au développement durable ou à l’ESS ;
  • pour préparer un projet particulier.

L’un des principaux atouts du LDDS est sa liquidité. Vous pouvez, facilement et à tout moment, retirer vos fonds. Certaines banques délivrent même des cartes de retrait spécifiques. Vous pouvez notamment utiliser les économies présentes sur votre LDDS pour renflouer votre compte bancaire si le solde de celui-ci est en baisse, ou pour faire face à une dépense importante.

Le LDDS est donc le complément idéal du livret A et permet de rémunérer vos liquidités tout en les conservant disponibles.

Crédit photo : Getty images