A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

On oppose souvent le non coté à la Bourse. Pourtant, de nombreux fonds de private equity n’hésitent pas à préparer leur propre introduction en Bourse. Une bonne opportunité d’investissement ?

15 décembre 2021

La Rédaction

Alors que le CAC 40 est sur ses sommets historiques, il existe un autre moyen d’investir son épargne dans les entreprises : le private equity.

"Au premier semestre 2021, les acteurs français du capital-investissement et de l’infrastructure ont investi 13,6 Md€ dans près de 1 250 entreprises et projets d’infrastructure.", selon France Invest.

Sur ce total, les montants investis en capital-investissement au premier semestre 2021 atteignent 10,5  Md€ (+35 % par rapport au premier semestre 2020). Et la part des particuliers et des family offices a tendance à augmenter. L’occasion de s’intéresser plus en détails à cette tendance.

Private equity : définition

Le "private equity" est le terme anglo-saxon pour désigner le capital-investissement. Cette forme d’investissement consiste, pour un investisseur particulier ou institutionnel, à prendre des participations (minoritaires ou majoritaires) dans le capital d’entreprises non cotées. Il s’agit d’un investissement de moyen ou long terme.

Selon les objectifs d’investissement et le profil de la société, le capital-investissement peut prendre plusieurs formes différentes :

  • Le capital-risque ;
  • Le capital-développement ;
  • Le capital-transmission ;
  • Le capital-retournement.

Investir dans un FCPR via son compte bourse

Pour un particulier, il est possible d’investir en private equity via :

  • Des fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) ;
  • Des fonds d'investissement de proximité (FIP) ;
  • Des fonds communs de placement à risque (FCPR).

Les FCPR ont connu un coup de projecteur particulier dernièrement, avec le lancement par Bpifrance du FCPR Bpifrance Entreprises 1. Eligible au compte-titres ordinaire, au PEA-PME, au PER et à l’assurance-vie en unités de compte, ce fonds de fonds "permet l’accès à 145 fonds de capital-investissement gérés par 80 sociétés de gestion françaises, qui constituent en agrégé un portefeuille sous-jacent de plus de 1 500 entreprises, principalement françaises et européennes." 2 Les souscriptions sont closes depuis le 30 juin 2021 mais la couverture médiatique dont a bénéficié cette initiative illustre l’engouement pour ce type d’investissement.

Bon à savoir

Avec BforBank, vous bénéficiez d’une offre complète pour optimiser la gestion de votre portefeuille. Actions, obligations, OPCVM, trackers et warrants : vous avez accès à une large sélection d’instruments financiers.

Des sociétés de capital-investissement en bourse

Il existe une autre alternative pour loger du capital-investissement dans son compte bourse. Un certain nombre de sociétés de capital-investissement choisissent en effet de s’introduire en bourse, permettant d’investir indirectement dans le private equity. Antin Infrastructure Partners, Ardian, Bridgepoint Group : plusieurs sociétés de ce type envisagent ou ont déjà fait le choix de se coter en bourse.

A noter que, comme tous les placements en bourse, l’investissement dans le private equity présente un risque de perte en capital.

https://www.franceinvest.eu/wp-content/uploads/2021/10/ACTIVITE-2021_S1_CP_13octobre2021_EMBARGO.pdf 

https://www.bpifrance.fr/nos-solutions/investissement

Crédit photo : Getty images