A lire dans la même thématique

Point marché Amundi - septembre 2018

En 2 minutes, découvrez le décryptage des marchés en septembre 2018 par Sylvia Bocchiotti, experte Amundi Asset Management.

Le Gouvernement a précisé les nouveaux principes de la réforme de la méthode de calcul du Livret A.

Actuellement gelé au taux de 0,75 % et ce jusqu'au 31 janvier 2020, la rémunération du taux du Livret A va voir ensuite sa formule de calcul évoluer grâce à une réforme dont les grandes lignes ont été présentées par Bercy mi-avril. La formule sera plus simple et marquée par une grande nouveauté : l’entrée en vigueur d’un taux plancher.

Calcul du taux de rémunération : une règle beaucoup plus simple

Le Gouvernement va réformer la formule du taux du livret A. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, a indiqué qu’elle allait dans le sens d’"une règle beaucoup plus simple" puisque désormais la rémunération résultera simplement de "la moyenne des taux d'inflation et des taux d'intérêts".

L’entrée en vigueur de la nouvelle formule n’interviendra qu’en février 2020 à l’issue de la période de gel du taux qui a figé le taux de rémunération du Livret A pour deux ans à 0,75 %.

Le taux fera toujours l’objet d’une révision deux fois par an et sera fixé grâce à la seule moyenne semestrielle du taux d'inflation et des taux interbancaires à court terme (EONIA).

Afin de coller au plus près de cette moyenne, cette dernière sera arrondie au dixième de point le plus proche, alors qu’actuellement c’est au quart de point qu’intervient l’arrondi.

Le Gouvernement pourra toujours s’écarter de la règle de calcul en cas de situation exceptionnelle.

Une nouveauté : un taux plancher de rémunération

La formule actuelle de calcul, basée sur les mêmes taux de référence, prévoit une indexation au moins égale à l'inflation augmentée de 0,25 point. 

Avec cette nouvelle formule, le livret réglementé ne protègera plus de l’inflation mais Bruno Le Maire a annoncé l’instauration d'un taux plancher, fixé à 0,50 %. Le principe est simple : quel que soit le niveau des taux ou de l’inflation "la rémunération du Livret A ne baissera jamais en dessous de 0,50 %" a précisé le Ministre.

Si la formule se révèle moins intéressante pour les épargnants, cela les incitera-t-il à s’orienter comme le souhaite le Gouvernement, vers des produits d’épargne plus risqués, caractérisés par des horizons d’investissement plus longs ?

Crédit photo : Gece33