A lire dans la même thématique

Point marchés Amundi - Juillet 2022

Point marchés juillet 2022 avec Monica Defend, Directrice de l’Amundi Institute

L'or revient sur le devant de la scène, du fait du conflit armé en Ukraine et de la remontée de l’inflation. Il peut être judicieux d’en détenir au moins 5 % d’un patrimoine.

27 mai 2022

Michel Lemosof

Entre mars 2020, début de la crise sanitaire mondiale, et mars 2022, deux semaines après le déclenchement de l’opération militaire russe en Ukraine, l’once de métal fin s’est adjugée plus de 40 %, atteignant un pic historique à 2.070 dollars, mais l’indice des matières premières a plus que doublé dans la période. Actuellement, le prix des 31,1 grammes de métal jaune gravite autour de 1.900 dollars.

François de Lassus, consultant, explique pourquoi l’or est un actif de diversification attrayant : "L’or est extrêmement liquide. Sous sa forme physique, il est sans risque de contrepartie. L’or n’est pas corrélé avec les principaux actifs financiers, un élément qui joue en sa faveur quand la Bourse baisse. C’est une valeur tangible qui s’apprécie sur le long terme. Depuis vingt ans, la production d’or croît en moyenne de 1,4 % par an1 ." Un rythme beaucoup moins rapide que celui auquel tourne la planche à billets !

Un épais bas de laine

L’or, "ce symbole ancestral de perfection", pour reprendre une expression de la romancière Theresa Révay, est une matière première, utilisée dans l’industrie et la bijouterie, qui se différencie des autres comme support de thésaurisation et réserve de valeur. Elle est aussi indestructible. A noter encore que la Chine et l’Inde représentent 50 % de la demande planétaire. Pour s’intéresser à l’or, il existe deux grandes voies : l’or physique (pièces, lingotins et lingots) et l’or papier (titres de sociétés minières, parts de fonds spécialisés ou trackers). S’agissant de l’or physique, il faut savoir que les Français en détiendraient 3.000 tonnes !

Parmi les fonds, Amundi Actions Or (code Isin : FR0012336683) se distingue avec une performance annualisée de + 8,2 % sur cinq ans. L’intérêt pour la classe d’actif aurifère ne se dément pas, comme le relèvent dans un reporting Vafa Ahmadi, Arnaud du Plessis et Stéphane Soussan, les responsables de ce support d’investissement : "Les achats d’ETF adossés à l’or physique se sont accélérés avec des encours en progression de 166 tonnes en mars, soit le mois le plus actif depuis février 2016." Les cinq principales lignes du portefeuille sont Franco-Nevada, Newmont, Barrick Gold, Agnico Eagle Mines et Wheaton Precious Metals.

D’autres fonds méritent d’être suivis, à l’instar de CPR Invest - Global Gold Mines (code Isin : LU1989765471) et Stratégie Indice Or (code Isin : FR0000983579). Un tracker comme Gold Bullion Securities (code Isin : GB00B00BFHZ82) peut également être mentionné. "Découvert il y a plus de 6.000 ans par les Egyptiens, rappellent sur leur site Internet les experts de Vera Valor, l’or a toujours fasciné." Les Incas l’avaient surnommé la "sueur du soleil". L’économiste John M. Keynes l’apparentait à une "relique barbare". L’histoire continue de s’écrire…

BFM Business – 11 mars 2022

Crédit photo : Getty Images