A lire dans la même thématique

Les banques en ligne sont-elles aussi sûres que les banques traditionnelles ?

Les banques en ligne et les néobanques sont-elles sûres ? Cette question est légitime et il existe au moins trois façons d’y répondre positivement.

En octobre, les marchés d’actions ont rebondi avec les taux longs. Ils oscillaient depuis le mois de mai ; ils sont désormais, pour beaucoup d’entre eux, à leurs plus hauts annuels.

08 novembre 2019

Amundi Asset Management

En octobre, les marchés d’actions ont rebondi avec les taux longs.

Ils oscillaient depuis le mois de mai ; ils sont désormais, pour beaucoup d’entre eux, à leurs plus hauts annuels. Le S&P500 américain est même à son plus haut historique.

Le mois d’octobre avait pourtant mal commencé

  • avec de mauvais chiffres économiques sur le front manufacturier, et même au niveau des services en Europe.
  • Mais cela a été ensuite contrebalancé par des bonnes nouvelles
    • de la part des banques centrales
    • et sur le plan géopolitique.

- En effet, la Fed a fait preuve de davantage de souplesse en réponse aux difficultés du marché monétaire. Elle a décidé de racheter des bons du Trésor pour 60 milliards de dollars par mois et ce, au moins jusqu’au milieu de l’année prochaine.

>> Même si cette mesure a été qualifiée de "technique" et ne concerne pas les échéances longues des emprunts d’État, elle constitue néanmoins un soutien indéniable pour les marchés.

- Par ailleurs, une trêve a eu lieu entre la Chine et les États-Unis. Ce compromis fragile doit encore être confirmé lors du forum de Coopération Asie-Pacifique (APEC) prévu les 16 et 17 novembre prochain au Chili.

>> Cela a permis de suspendre les hausses de tarifs douaniers qui devaient entrer en vigueur le 15 octobre, sans pour autant remettre en cause celles, toujours prévues donc, pour le 15 décembre.

>> Une détente bienvenue pour les marchés même si, à ce stade, elle s’apparente davantage à une pause qu’à une résolution définitive du conflit.

- Enfin, le risque lié au Brexit a, lui aussi, diminué. Il n’y a pas encore d’accord. La prochaine étape devrait être la tenue d’élections générales au Royaume-Uni au mois de décembre.

>> Mais, là aussi, la probabilité d’arriver à un accord grandit.

Au-delà de l’amélioration de ces risques géopolitiques, et alors que la croissance des profits au troisième trimestre vient de passer en territoire négatif, il faut avant tout retenir qu’une course est engagée entre une croissance économique qui décélère et les banques centrales qui sont en action.

A suivre donc et on vous donne rendez-vous pour un prochain point marchés.

 

Some Equity Indices

US ISM Manufacturing

Crédit photo : Getty Images