Placement financier : des clés pour choisir

Il existe de nombreuses possibilités pour placer son épargne : livret

Néanmoins, ces différents supports ne répondent pas tous aux mêmes objectifs de placement. Certains – comme le livret – sont plus adaptés à une épargne de précaution qu'au financement d’un projet à plus long terme, comme l’achat de sa résidence principale ou le financement de sa retraite.

Pour cette raison, choisir un placement financier est une entreprise qui nécessite tout d’abord de faire un point sur ses objectifs, son horizon de placement et son profil d’investisseur.

Quelle ambition pour vos placements financiers ?

Pour bien choisir vos placements financiers, il est essentiel de pouvoir répondre à cette question : à quoi destinez-vous l’argent que vous mettez de côté ? S’agit-il de compléter vos revenus ou de vous constituer un capital ?

En fonction de la réponse, du mode de sortie que vous envisagez pour votre épargne - retraits programmés, rente viagère, sortie en capital – mais aussi de votre niveau d’imposition, il sera plus ou moins pertinent de vous orienter vers un PEA, une assurance-vie, un Perco ou Plan d'épargne populaire (PEP)…

Bannière Fiche Patrimoine

Définir votre horizon de placement financier

Autre élément qui à son importance : votre horizon d’investissement. Si vous envisagez de placer votre épargne sur une courte période (moins de 5 ans), il est préférable de favoriser les placements sans risque comme le livret bancaire (compte sur livret). Le faible rendement de ces placements est compensé par leur disponibilité et leur garantie en capital.

Si toutefois vous acceptez l’idée qu’il est possible de perdre une partie de votre capital investi, il est possible de placer son argent dans des supports davantage diversifiés.

Enfin, si votre horizon de placement est supérieur à 5 ans et que vous acceptez le risque, il est envisageable de diversifier votre épargne en investissant dans des classes d’actifs plus risquées telles que les OPCVM ou les actions.

Bien connaître son appétence au risque

Les placements qui affichent les performances les plus importantes sont souvent les plus risqués. Il vous appartient de déterminer si vous acceptez de voir fluctuer la valeur de votre capital à la hausse, comme à la baisse, tout en gardant à l’esprit qu’il est possible de perdre tout ou parti du capital que vous avez investi.

En revanche, si vous refusez le risque, tournez-vous vers des placements financiers dont le capital est garanti. Les rendements de ces placements sont souvent peu attrayants, mais vous êtes alors assuré de récupérer votre mise de départ…

Quelles précautions prendre ?

  • Constituez-vous toujours une épargne de précaution. En cas de besoin, elle vous permettra de ne pas entamer d’autres placements de long terme sur lesquels vous auriez à subir des pénalités fiscales.
  • Diversifiez vos placements autant que possible : vous limiterez les risques 

Lire aussi