• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 février 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/05/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 février 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 mars 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80 € offerts *
    1 000 € de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/03/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,90% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 13 février au 05 mars 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel de 10 001 à 75 000€ de 13 à 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 231,77€, hors assurance facultative. Le montant
    total dû est de 11 124,96€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,90%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Budget : comment faire lorsqu'on a des revenus irréguliers ?

Professions libérales, saisonniers, intermittents : comment s’organiser pour maintenir son niveau de vie lorsqu’on a des revenus irréguliers ?

Extrait de la conférence live du 26 mars avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Adrien Pigeot, consultant Banque Digitale chez CAPA Invest, un cabinet de conseil spécialisé dans le monde de l’assurance et de la banque.

Question d'internaute "Comment optimiser son budget quand on a des revenus irréguliers ?"

Adrien Pigeot – Il faut quand même avoir une idée de ses revenus même s’ils sont irréguliers.

Savoir, sur l’année par exemple, quels sont mes revenus et, sur cette base, quelles sont aussi mes dépenses. Le premier réflexe sera justement de dimensionner ses postes budgétaires, de les optimiser, faire en sorte qu’ils collent au revenu annuel, et de savoir approvisionner comme le disait Elodie Toustou : tous les mois, à chaque rentrée d’argent, savoir provisionner sur un produit d’épargne pour pouvoir produire un petit peu d’intérêts en plus. Enfin, utiliser ces sommes là ponctuellement et savoir aller ponctionner son livret d’épargne pour alimenter.

Thomas Blard – Ce que j’entends, c’est que cela fait penser à l’exercice physique ou à la pratique du sport. Ça demande un effort, on peut avoir des applications sur son téléphone, des outils technologiques pour vous donner des conseils ou même la théorie.

Après, il faut le faire. “Just do it !“

Elodie Toustou – C’est ça, il faut se fixer des objectifs et essayer de s’y tenir et c’est sans doute cela le plus difficile. Néanmoins, il faut avoir une vision de ses dépenses. Afin de savoir quelle marge de manœuvre on va pouvoir se dégager et sur ces marges de manœuvre, quelle partie on va coller à un projet en particulier.

Question d'internaute "Dans le cas de revenus irréguliers, quel montant constitue un matelas de sécurité raisonnable ? 5,000 ? 10,000 ? 15,000 euros ? "

Elodie Toustou – Alors cela dépend de son train de vie et de ses revenus, mais on peut se dire qu’avec 2,000 euros de côté, on peut être tranquil pour faire face à des dépenses imprévues, par exemple.

Thomas Blard – Si on prend l’analogie du salaire qui est un revenu régulier : 3 à 4 mois, c’est ⅓ ou ¼ de son budget annuel. Si vous avez des revenus irréguliers mais que vous pouvez les annualiser… Finalement, c’est un peu ça la référence ?

Elodie Toustou – Quand on a des revenus irréguliers, il faut voir ça sur une année. Il faut les mettre en commun, lisser les dépenses et la part d’épargne que l’on peut consacrer sur un an.