• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Gérer son budget : pourquoi est-ce important ?

Que gagne-t-on à gérer son budget ? Capacité d'épargne, sécurité, souplesse… Les experts font le point.

Extrait de la conférence live du 26 mars avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Adrien Pigeot, consultant Banque Digitale chez CAPA Invest, un cabinet de conseil spécialisé dans le monde de l’assurance et de la banque.

Gérer son budget : pourquoi est-ce important ? Cette question peut paraître triviale mais quelle est la philosophie sous-jacente ?

Elodie Toustou – Il y a des gens qui gèrent leur budget, qui sont très organisés et qui ont des cahiers sur lesquels ils reportent scrupuleusement leurs dépenses et recettes ou des tableurs très évolués. Mais il y a aussi des gens qui ne font que « monitorer » leur budget ; c’est-à-dire voir sur leur espace de banque en ligne si tout va bien à l’instant T, s’il leur reste assez d’argent.

Thomas Blard – C’est-à-dire la photo, l’instantané : « pour l’instant, tout va bien » ?

Elodie Toustou« Tout va bien » n’est pas gérer son budget, c’est juste vérifier que tout va bien. Gérer son budget, c’est anticiper à la fois les dépassements qui peuvent survenir ou les coups durs mais aussi ses projets donc penser à son épargne.

C'est très proche de l’exercice que doit faire un chef d’entreprise : se projeter dans l’avenir, essayer de vérifier quels vont être les revenus et les dépenses, voire anticiper l’imprévisible ?

Adrien Pigeot – Effectivement comme une entreprise, le nerf de la guerre pour pouvoir investir est la trésorerie. Chez le particulier, c’est l’épargne. Gérer son budget est le meilleur moyen finalement de prévoir, d’alimenter son compte de trésorerie pour pouvoir investir dans un projet plaisir ou patrimonial (une auto, un logement, etc…).

Thomas Blard – Finalement l’idée, la philosophie, Elodie, c’est de s’enrichir à revenu constant. C’est également ça le miracle de la gestion du budget.

Elodie Toustou – Oui, c’est d’anticiper. Le plus important est vraiment de savoir quand ça tombe pour ne pas être surpris par un coup dur ou pour une dépense imprévisible.

Thomas Blard – Donc cela évite de payer des agios, voire permet de dynamiser son épargne ou de se rendre compte qu’il y a un poste de dépenses sur lequel nous pourrions gagner un peu de marge de manœuvre pour anticiper des dépenses plus importantes à moyen ou long terme.

Elodie Toustou – Tout à fait, c’est peut-être aussi de réduire un peu ses achats compulsifs. Je pense notamment à la gente féminine qui a tendance à beaucoup acheter de vêtements, qui pourrait se dire « tiens là, ça a explosé ce mois-ci ».