• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/07/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • L'argent, on en parle

Défiscalisation, coup d'envoi de la campagne Sofica

Investir dans le 7e art procure jusqu'à 48% de réduction d'impôt sur le revenu. Les 10 fonds dans le cinéma (Sofica) pourront collecter 63,07 millions d'euros cette année auprès des particuliers.

défiscalisation, campagne Sofica lancée

C'est parti pour les Sofica (sociétés pour le financement de l'industrie cinématographique et audiovisuelle). En accord avec le ministère du Budget, le CNC (centre national du cinéma) vient de fixer l'enveloppe de collecte de ces véhicules de placements à 63,07 millions d'euros. Identique à celui accordé l'an dernier, ce montant se répartit cette année entre dix Sofica agréées, contre onze en 2009. L'allocation moyenne par Sofica s'élève ainsi à 6,3 millions d'euros, en légère augmentation par rapport à 2009, qui atteignait 5,73 millions d'euros. Quatre projets n'ont pas obtenu d'agrément et un projet a été retiré en cours de procédure d'agrément. "Le choix de limiter le nombre de Sofica agréées répond au souci d'éviter un émiettement des moyens, préjudiciable à l'efficacité du dispositif, notamment pour les producteurs dans leurs recherches de financement" précise-t-on au CNC.

Jusqu'à 48% de réduction d'impôt sur le revenu

Pour faire un appel public à l'épargne auprès des particuliers en quête de défiscalisation, la dizaine de Sofica retenue cette année attend le feu vert de l'AMF (l'autorité des marchés financiers). Dans l'attente de cet agrément, qui devrait intervenir dans les prochains jours, il est toujours possible d'effectuer une réservation de parts d'une ou de plusieurs Sofica dans une optique de diversification.

Sur le plan fiscal, les sommes versées en vue de la souscription en numéraire au capital d'une Sofica procurent une réduction de 40% de l'impôt sur le revenu des personnes physiques dans la double limite de 25% du revenu net global et de 18.000 euros par foyer fiscal. Le taux de 40% est majoré à 48% pour les Sofica qui réaliseront un minimum de 10% de leurs investissements sous forme de souscription au capital de sociétés de réalisation d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles. Dans la pratique, si l'on souscrit via un réseau bancaire, il faut en principe y détenir un compte. Cette obligation n'existe pas lorsqu'on souscrit auprès de plateformes de distribution, multiproduits et généralement présente sur Internet.

Avant de choisir, mieux vaut se renseigner sur la politique d'investissement de la Sofica. En particulier sur la proportion de leurs investissements "non adossés", c'est-à-dire pour lesquels aucun accord de rachat à un prix fixé à l'avance n'est conclu. Sur un plan réglementaire, les Sofica doivent consacrer au moins 50 % de leurs opérations à des investissements non adossés. Investir dans une Sofica implique de détenir ses actions pendant au moins cinq ans. Peu liquide, le placement reste aléatoire en termes de performances.

Martine DENOUNE