• Compte Bancaire
    Jusqu'à 120€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire et d’un Livret d’épargne BforBank jusqu'au 18 octobre 2017

    80€ offerts* pour votre Compte Bancaire BforBank
    + 40€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 40€ offerts* sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/01/2018.
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 18 octobre 2017.
    *Voir conditions de l'offre

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 09 novembre 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 décembre 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80€ offerts
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/12/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,10% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 04 septembre au 24 septembre 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel comprise entre 10 000€ et 14 999€ pour une durée de 25 à 48 mois inclus

    Pour un prêt personnel de 10 500€ sur 48 mois, vous remboursez 48  mensualités de 228,17 hors assurance facultative.

    Le montant total dû est de 10 952,16€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,10%.

      Exemple représentatif

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • Crédit immobilier
  • Le Mag
 
BforBank
De quelle nature sont les frais bancaires ? Comment les connaître et surtout comment bien les comprendre ?

À quoi correspondent les frais bancaires ?

Les banques peuvent vous facturer des frais bancaires à différentes occasions. En voici une liste, non exhaustive :

  • les frais de dépassement de votre autorisation de découvert,
  • les frais de rejet de paiement par chèque (sans provision), prélèvement si vous êtes à découvert,
  • les frais liés à l’utilisation de votre carte bancaire, comme la cotisation annuelle,
  • les frais de retrait à l’étranger dans les distributeurs de billets hors Zone Euro,
  • les frais de services (gestion de compte, virement hors zone euro ou envoi d’un chéquier…),

Comment connaître les tarifs bancaires appliqués par votre banque ?

Ces dernières années, le législateur a veillé à améliorer les relations entre les banques et leurs clients. Pour cela, il a encouragé une plus grande transparence des frais bancaires et une meilleure information des consommateurs. Vous en avez peut-être entendu parler : c’est la loi Châtel qui, en 2008, a obligé les banques à informer annuellement le client par un relevé des frais bancaires.

Chaque année, elles doivent envoyer à leurs clients un récapitulatif précis des frais facturés au titre de la gestion de leur compte de dépôt. Des dénominations communes des principaux frais et services bancaires ont été mises en place. À la clé : davantage de transparence.
Enfin, depuis juillet 2011, le montant mensuel des frais bancaires et votre plafond d'autorisation de découvert figurent obligatoirement sur vos relevés de compte bancaire.

Et chaque année, vous recevez le récapitulatif des frais bancaires perçus dans l’année via votre Relevé Annuel de Frais.

Comment sont fixés les frais bancaires ?

Chaque établissement bancaire fixe le barème de ses tarifs. Cependant, la loi encadre certains frais en les plafonnant. Par exemple, la commission d’intervention si vous dépassez votre découvert autorisé est plafonnée à 8 € par opération et 80 € par mois.

Chez BforBank, cet encadrement n’est pas nécessaire puisqu’il n’y a pas de commission d’intervention. De même avec les incidents de paiement : ils ne pourront pas vous coûter plus de 30 € dans le cas du rejet d'un chèque d'un montant inférieur ou égal à 50 €, 50 € pour le rejet d'un chèque d'un montant supérieur à 50 € et 20 € pour un incident dû à un autre moyen de paiement (prélèvement, virement…).

Le saviez-vous ?
L’essentiel des frais bancaires de votre établissement est spécifié aux conditions tarifaires disponibles dans votre Espace Client et sur le site de la Banque.