A lire dans la même thématique

Imposition des multinationales : que sait-on déjà ?

Où en sont les efforts internationaux des pays pour réformer la fiscalité mondiale des entreprises et instaurer un impôt minimum ?

La rentrée de septembre est un moment propice pour remettre de l’ordre dans vos finances personnelles. Au sortir des vacances, comment reconstituer votre épargne et optimiser votre budget ?

31 août 2021

La Rédaction

Pendant les vacances, la priorité est avant tout de se faire plaisir. Et c’est bien normal. Mais gare au dur retour à la réalité ! Voici quelques conseils pour optimiser votre budget au retour de vos vacances.

1. Anticipez vos achats de rentrée

Adopter les bons réflexes, cela commence avant de partir ! Pour éviter d’amputer votre budget de rentrée au cours de vos vacances, vous pouvez faire l’inventaire des dépenses que vous projetez d’effectuer à la fin de l’été (achat des fournitures scolaires de vos enfants, renouvellement de votre propre garde-robe ou de celle de votre progéniture…), puis mettre de côté la somme correspondante.

Il est également recommandé de garder une marge de manœuvre sur votre compte bancaire en vue de parer aux imprévus (panne automobile, coût d’inscription à un cours de sport…). Même pendant les vacances, il faut savoir raison garder !

2. Utilisez une application mobile pour catégoriser vos dépenses

Pour y voir plus clair dans votre budget, vous pouvez utiliser une application mobile qui vous aidera à classer vos dépenses.

Bon à savoir

Avec l’application de BforBank, vous pouvez visualiser tous vos soldes et toutes vos dépenses en un clin d’œil. Vous pouvez même ajuster votre budget grâce au solde prévisionnel à 30 jours. Idéal pour anticiper la rentrée !

3. Reconstituez votre épargne disponible ou de précaution

Vous avez puisé dans vos économies tout au long de vos vacances ? Votre épargne de précaution a vu son niveau baisser entre les sorties, les voyages et les petits plaisirs de l’été ? En vue de "reconstituer vos réserves", vous pouvez établir un plan de versements programmés portant sur les derniers mois de l’année. Il vous suffit pour cela de déterminer quelle est votre capacité d’épargne mensuelle en actualisant votre budget. Listez vos dépenses et revenus mensuels, puis faites la différence ! Si vos revenus sont variables d’un mois sur l’autre, vous pouvez faire une moyenne. En matière d’épargne, la régularité est souvent votre alliée.

Bon à savoir

Pour déposer votre épargne de précaution, retrouvez les livrets d’épargne BforBank. Un bon moyen de mettre votre épargne à l’abri tout en la gardant à portée de main !

4. Prenez les bonnes décisions d’épargne

Vous recevez généralement au cours du mois d’août votre avis d’impôt sur le revenu. Les derniers mois de l’année sont alors propices aux placements qui permettent les optimisations fiscales comme :

  • l’investissement locatif (Loi Pinel, loi Censi-Bouvard, vous avez l’embarras du choix) ;
  • l’investissement dans les FIP, les FCPI

Faites preuve de sélectivité et évitez de céder aux sirènes de certains intermédiaires qui pourraient promettent des rendements très élevés. La valeur intrinsèque de l’actif prime avant tout.

5. Faites des versements sur vos produits d’épargne

A la rentrée, on remet les compteurs à zéro avant de démarrer une nouvelle séquence. C’est le moment idéal pour faire le point sur votre situation bancaire et la vie de vos placements ! En cas de reliquat de budget à la fin de vos vacances, vous pouvez décider de ne pas le dépenser et de le déposer sur un livret d’épargne ou un contrat d’assurance-vie investi sur le fonds en euros.

Crédit photo : Getty images