A lire dans la même thématique

Pourquoi la hausse des taux obligataires est-elle mauvaise pour la Tech ?

Avec la remontée des taux obligataires américains, la valorisation des actions technologiques a été impactée à la baisse fin février 2021. Comment l’expliquer ?

Quelles principales mesures entrent en vigueur le 1er janvier 2021 ? Certaines sont susceptibles d’impacter les finances personnelles des particuliers.

Les débuts d’année sont toujours marqués par l’entrée en vigueur de mesures votées notamment dans la dernière loi de Finances, mais aussi par diverses hausses de prix. Certains changements sont aussi liés à des mesures votées quelques années auparavant mais qui trouvent application plusieurs mois ou années après. Apl, ma Prim Renov, taxe d’habitation, SMIC, passons en revue les principales nouveautés de ce début d’année 2021.

Un calcul plus contemporain des aides pour le logement (APL)

Repoussée à plusieurs reprises, la réforme des APL qui permet leur calcul en temps réel par rapport aux revenus, entre -enfin- en vigueur le 1er janvier 2021. Que prévoit la réforme des APL ?: Le montant des aides au logement s’adapte désormais en fonction des revenus actuels du bénéficiaire (sur les 12 derniers mois) et les droits seront actualisés tous les trois mois.

Ma prim Renov : une entrée en vigueur décalée

Dans le cadre du Plan de relance annoncé par le Gouvernement le 3 septembre 2020, le dispositif MaPrimeRénov' devait devenir accessible à tous les propriétaires occupants grâce à son ouverture aux ménages les plus aisés et intermédiaires mais aussi aux bailleurs à compter du 1er janvier 2021.

Mais son entrée en vigueur et la possibilité de déposer des demandes seraient décalées (les dates ci-dessous devront être confirmées par la Ministre du Logement):

  • jusqu’au 11 janvier pour les propriétaires nouvellement éligibles ;
  • jusqu’en juillet pour les propriétaires bailleurs.

Le niveau d’aide destinée à soutenir la rénovation énergétique des logements sera fonction des revenus du ménage (répartis dans 4 catégories) et de la nature des travaux prévus. Les copropriétés seront également concernées courant 2021.

Nouvelle forte hausse du prix du timbre

En juillet 2020, la Poste avait annoncé que les tarifs du courrier augmenteraient de 4,7% en moyenne au 1er janvier 2021. Mais en pratique le prix des timbres ordinaires augmentent plus fortement : le timbre vert passe à 1,08 euro (+11,3%), le rouge à 1,28 euro (+10,3%) et l'Ecopli sera à 1,06 euro (+11,6%). Pour les colis la moyenne devrait être de 1,6 %, variable selon les cas.

La hausse du SMIC : pas de coup de pouce

Le Gouvernement a suivi la préconisation du groupe d’experts économiques chargés de l’orienter sur le SMIC : il n’y a pas de coup de pouce au SMIC au 1er janvier 2021. La hausse sera finalement celle de la formule de revalorisation automatique soit une hausse d’un tout petit peu moins de1 % (0,99%) contre 1,2 % au 1er janvier 2020. Le taux horaire brut passe ainsi de 10,15 à 10,25 euros soit 1.554 euros mensuels.

La lutte contre le gaspillage

La loi -publiée au Journal Officiel du 11 février 2020-, relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire prévoit de nouveaux changements, certains prenant effet le 1er janvier 2021 et d’autres dans les deux années à venir.

Pour 2021, des sanctions pour le non-respect du STOP PUB et l’interdiction de la publicité sur les voitures sont instaurées.

Un indice de réparabilité devient obligatoire à partir du 1er janvier. En pratique, les fabricants devront apposer un macaron -comme ils le font déjà pour l’étiquette énergie-précisant le niveau de réparabilité sur les appareils électroniques tels que les smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs ou encore machines à laver.

Changer de complémentaire santé en 2021 devient possible quand on le souhaite

Les particuliers souhaitant opter pour une meilleure couverture ou un meilleur prix de leur assurance-santé peuvent la résilier sans pénalités, à n'importe quel moment après la 1re année. Cette mesure est en fait entrée en vigueur le 1er décembre 2020. Auparavant, à quelques exceptions près, les assurés ne pouvaient résilier leur assurance-santé qu’une fois par an avant sa date d'anniversaire.

La suppression de la taxe d’habitation pour tous commence en 2021

D'ici la suppression pour tous de la taxe d’habitation de la résidence principale en 2023, 20% des foyers restent imposés. Si cela est votre cas, le montant que vous aurez à payer diminuera progressivement : un tiers en 2021, puis un dégrèvement de deux tiers en 2022 pour aboutir à l’exonération totale en 2023. Si vous avez opté pour le prélèvement mensuel, vous pouvez profiter de la baisse dès début 2021 en ajustant le montant de vos mensualités sur votre espace d’impôtsgouv.fr. Selon la date de votre demande, elle peut être effective à compter du mois suivant.

Dons en 2021 : la réduction de 75% jusqu'à 1 000 euros est prolongée

En 2020 le plafond ouvrant droit à une réduction d’impôt de 75% au titre des dons versés aux associations s’occupant des personnes en difficulté (dispositif dit "Coluche") a été porté de 537 euros à 1000 euros. Cette mesure est prolongée en 2021 : le relèvement du plafond à 1000 euros est donc encore en vigueur.

La réforme du divorce entre en vigueur au 1er janvier 2021 après un décalage

Initialement prévue pour le 1er septembre 2020, l’entrée en vigueur de la réforme du divorce a été décalée au 1er janvier 2021 en raison de la crise sanitaire de la covid 19. Elle est destinée à simplifier et accélérer les procédures de divorce avec entre autres la suppression de la phase de conciliation. Il n’y aura plus qu’une étape au lieu de deux dans un divorce judiciaire. L’impact attendu consiste dans une réduction des délais dans les procédures dans lesquelles les époux sont soit totalement soit en grande partie d’accord. La réforme s’appliquera aux procédures engagées à compter du 1er janvier 2021.

Que va changer le Brexit pour vous au 1er janvier 2021 ?

Au 1er janvier prochain, le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne. Parmi les très nombreux impacts figure la fin de la libre circulation des Européens au Royaume-Uni et réciproquement. Ainsi lors des contrôles de douane si une carte nationale d’identité sera suffisante les premiers mois, c’est un passeport qui sera nécessaire à partir d’octobre 2021.

Crédit photo : Getty images