A lire dans la même thématique

Salaire brut, salaire net : savez-vous évaluer l’écart ?

Si vous êtes salarié dans le privé vous savez sans doute que la différence entre le salaire brut et le salaire net n'est pas fixe car il dépend de votre statut. Comment cela s'applique ?

La ville change, ses habitants aussi… c’est du moins ce que pensent 93% des urbains, selon un récent sondage réalisé par Auchan:Direct et OpinionWay.

Le travail avant tout

Le temps de travail en ville s’allongerait-il au fil des années ? Tel est du moins le ressenti des citadins actifs, accusant des journées moyennes de 7 h 23 au bureau, auxquelles s’ajoute 1 h 12 à la maison. Au total, les actifs urbains, CSP+ en tête, consacrent 43 h par semaine au travail.

Véritable révolution du travail moderne, la frontière entre bureau et maison tend à s’effacer. Près de 26% des sondés avouent travailler de chez eux le soir en semaine après le bureau, le matin avant de partir ou même le weekend, pour certains !

Un emploi du temps bien rempli

Dans une journée bien remplie, le travail n’est pas la seule constante. Reste à emprunter les transports, faire les courses ou le ménage ! La nouveauté ? Près de 38% des urbains estiment passer plus de temps à faire leurs courses ou à manier le plumeau qu’il y a dix ans.

Avec un total de 2 h 30 par jour, en moyenne, un jour de semaine, les tâches domestiques pèsent lourd sur le planning… en particulier lorsque s’ajoutent les temps de transport, occupant en moyenne 1 h 16 par jour en ville, 38 minutes par jour le weekend… des délais, là encore, en augmentation selon 34 % des actifs sondés.

La détente à la traîne

Si le travail occupe l’essentiel des plannings citadins, le sommeil, lui, ne se voit attribuer que 7 h par nuit en moyenne… et seulement 53 minutes supplémentaires le weekend ! Près de 47% des urbains estiment dormir moins qu’il y a dix ans, faire moins de shopping, passer moins de temps entre amis, ou même en famille pour 38%.

Ils sont également 48% à consacrer moins de temps à se ressourcer, 43% à moins lire et 42% à faire moins de sport. Le troisième poste d’activité urbaine ? Internet, bien sûr, occupant 2 h 40 par jour juste derrière les 2 h 41 de la télévision.

A chaque ville ses horaires

Plus de travail, moins de détente, l’enfer serait-il citadin ? Tout dépend des villes ! Si les journées débutent en moyenne à 6 h 41 dans tout le pays, les actifs d’Île de France terminent leur journée de travail presque une heure plus tard que la moyenne nationale : 17 h 37, contre 16 h 59 de moyenne. Quant au coucher, il intervient à 22 h 29 à Lille, 23 h 16 à Paris.

Crédit photo : pixelfit