A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

Vos armoires, votre cave ou votre grenier recèle peut-être des trésors qui, en plus de vous faire gagner de l’argent, feront du bien à la planète en connaissant une nouvelle vie.

29 novembre 2021

La Rédaction

Ranger est l'occasion de vendre des objets sur des sites de seconde main et de découvrir les vertus de l'économie circulaire.

Économie circulaire : définition

Selon l’Ademe, l’économie circulaire se définit "comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus." 1

Quelques exemples d’usages de l’économie circulaire

Lorsque vous revendez vos vêtements que vous ne portez plus ou les meubles dont vous n’avez pas l’utilité, vous pratiquez l’économie circulaire peut-être sans le savoir.

L’économie circulaire est un bon plan pour les acheteurs comme pour les vendeurs. Outre les petites annonces, les enchères ou les places de marché virtuelles, il existe des sites marchands ciblés sur différents biens de consommation courants, comme les vêtements et notamment pour les enfants.

Bon à savoir

Vous souhaitez optimiser vos frais bancaires ? Découvrez le Compte Bancaire BforBank , le compte sans frais qui vous fait économiser.

Économie circulaire : quelle fiscalité ?

Si vous vendez des biens occasionnellement, les revenus de ces ventes ne sont pas imposables. Vous n'aurez donc pas besoin de les déclarer à l'administration fiscale. Cependant, les revenus que vous tirez de ventes occasionnelles peuvent être imposés dans certains cas particuliers :

  • Lorsque vous avez vendu des métaux précieux ou, des bijoux, objets d'art, de collection ou d'antiquité dont le prix de vente est supérieur à 5 000 €, vous devez payer une taxe forfaitaire sur les métaux précieux. Cette taxe doit être réglée au cours du mois de la cession.
  • Lorsque vous avez vendu un bien d'une valeur supérieure à 5 000 € (hors meubles meublants), vous êtes soumis au régime d'imposition des plus-values de cession des biens meubles au taux de 19 %.

Bien entendu, si l’achat-revente devient récurrent et génère des revenus substantiels, cette activité entre dans le champ professionnel. Vous êtes alors imposé dans le cadre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Pour information, les BIC peuvent prendre revêtir trois formes différentes : micro BIC, réel simplifié ou réel normal.

Au 1er janvier 2021, de nouvelles mesures de lutte contre le gaspillage sont entrées en vigueur, qui tendent à favoriser le développement de l’économie circulaire. Ce thème s’invite même dans les stratégies des gérants de fonds boursiers.

1 https://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire

Crédit photo : Getty images