Le service de déclaration 2019 des revenus 2018 est désormais ouvert sur internet. Mais connaissez-vous les dates limites de "dépôt" de votre déclaration ?

Pour l'impôt 2019, déclaration obligatoire en ligne pour tous

L’obligation de déclarer ses revenus en ligne (ou télédéclaration) a été appliquée progressivement, par étapes de 2016 à 2019 en fonction de certains seuils de revenus. Elle est désormais obligatoire pour tous en 2019 pour la déclaration des revenus 2018, quel que soit  le niveau de revenu du contribuable, que ce dernier soit imposable ou non imposable.

Cependant, les contribuables qui ne disposent pas d’un équipement internet dans leur résidence, ou trop âgés, pourront continuer à déclarer sur le formulaire papier sans encourir d’amende. Ensuite la loi prévoit désormais qu’en bénéficient aussi ceux qui vivent dans des "zones blanches" à savoir ces lieux non couverts par un réseau de téléphonie mobile.

Si vous déclarez papier, la date limite de dépôt est le jeudi 16 mai 2019 et n’oubliez pas d’indiquer que vous n’êtes pas en mesure de souscrire en ligne votre déclaration.

Calendrier 2019 : quelle date limite pour votre déclaration de revenus ?

Comme vous y êtes désormais habitué, la date limite pour déclarer vos revenus dépend du lieu de votre résidence, que vous remplissiez votre déclaration via le site impôts.gouv ou via l’appli sur votre smartphone, ou encore une tablette.

Numéro de département*

date limite de déclaration par internet

départements numérotés 01 à 19

mardi 21 mai 2019 à minuit

départements numérotés 20 à 49

mardi 28 mai 2019 à minuit

départements numérotés 50 à 971/976

mardi 4 juin 2019 à minuit

 *selon votre adresse au 1er janvier 2019.

N’oubliez pas de respecter ces dates, le non-dépôt de la déclaration dans les délais impartis entraîne l’application d’une majoration (article 1728 du CGI) de :

  • 10 % si vous avez déposé avant mise en demeure de l’administration ou en cas de dépôt de la déclaration dans les trente jours suivant la réception d'une mise en demeure.
  • 40 % lorsque la déclaration ou l'acte n'a pas été déposé dans les trente jours suivant la réception d'une mise en demeure.

Crédit photo : Getty Images